Les Mondes d'Avalon Index du Forum
Les Mondes d'Avalon Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Sanzo Ansar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Mondes d'Avalon Index du Forum -> La Vie sur Avalon -> Archives d'Avalon -> Seta -> les habitants de Seta
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sanzo Ansar
GM

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2009
Messages: 63
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 兔 Lapin
Clan: Le clan de la mort
Race: Angels
Classe: Healer

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 23:28 (2009)    Sujet du message: Sanzo Ansar Répondre en citant

Partie 1: tu es un ange Sanzo


Séphiroth Ansar est né de deux parents humains. Son enfance fut terrible, roué de coups par ses parents alcooliques, il commença a sombrer dans la folie. Entendant des voix le pousser à tuer ses parents pour le libérer de ses peines, il passa finalement à l'acte et devint un parricide à l'age de 7 ans. Cet acte l'avais libéré des voix mais été désormais seul. N'ayant ni frères et sœur et plus aucune famille, il fut obligé de voler dans les rues pour survivre.


Un jour durant un vol, il se fit attraper, mais pas par n'importe qui, par le seigneur Caïn, vampire de son état.


-Bien petit voleur, tu va me suivre dans ma demeure.
-Plutôt crever que de te suivre.
-Tu as voulu me voler quelque chose, je te volerai quelque chose en retour....
-Bon courage vieux chnoque, j'ai rien alors t'aura du mal


En disant cela, Séphiroth marcha sur le pied de celui qui le retenait et s'enfuit en courant.


Quelques années plus tard le jeune garçon voleur était passé maitre dans l'art de voler. Il ne volait plus la nourriture pour survivre mais la bourse des riches, cela était plus simple et il avait meilleure réputation.


Une nuit, alors qu'il s'adonna à son passe temps favori, il tomba sur le seigneur Caïn.


-Encore toi...


Reconnaissant celui qu'il s'apprêta a voler, il fut pris de panique. IL ne pouvais plus bouger. Étais-ce le fruit du hasard si il se rencontraient à nouveau?


-Je te l'avais promis, je vais te voler...


Le seigneur vampire s'approcha doucement de Séphiroth qui ne pouvait plus bouger de peur, et enfonça ses crocs dans le cou du jeune homme.


-Voila je t'ai volé ta vie, désormais tu es comme moi...


Séphiroth ne compris pas sur le coups. Comme lui, qu'est-ce que cela voulais dire?


-Je ne vais pas te laisser la, je t'emmène dans mon royaume, celui de la nuit...
-Le royaume de la nuit? que m'as-tu fait? répond
-Tu es devenu une créature de la nuit, un vampire
-Un vampire, mais je n'ai pas changé d'apparence
-Hahahaha, les vampires ressemblent aux humains, nous n'avons que des dents légèrement plus acéré qu'eux pour nous nourrir.
-Vous nourrir?
-Non, nous nourrir, suis moi je t'apprendrais tout ce dont tu as besoin.


Séphiroth suivi alors celui qui lui avais volé sa vie et commença à apprendre sous les ordres de Caïn. Ils commença par apprendre à se nourrir seul, puis le seigneur Caïn lui appris qui était ses ennemis et comment les combattre. Il lui appris aussi ce qu'était la traitrise.


Séphiroth commençait de nouveau à entendre des voix le poussant à tuer celui qui avais changé sa vie. Il se remémora le meurtre de ses parents et ne voulant tuer celui qui lui a apporté tant d'enseignement il laissa un parchemin bien en évidence dans le château de Caïn.


"Désolé maitre, j'entends de nouveau ces voix qui me pousse à tuer ceux qui m'éduque, qu'ils soient bon ou mauvais, je ne veux en aucun vous tuer et je préféré m'éloigner de vous. Ces voix deviennent de plus en plus puissante, et me pousse dans la pire des fureur. La raison pour laquelle j'ai vécu dans la rue tant d'année et que je ne vous ai jamais révélé est la suivante.
J'ai tué ceux qui me roués de coup et me faisait vivre l'enfer poussé par ces voix dans ma tête. J'espère ne jamais vous recroiser bien que je vous sois éternellement reconnaissant."


Pourtant ce qui devait arriver arriva.


Le seigneur Caïn croisa la route de son élève. Les voix dans la tête de Séphiroth devenait insupportable. "tue-le, tue-le, il ne mérite pas de vivre pour t'avoir enlever ce que tu mérite pour ton crime, la mort".


Se tenant la tête entre les mains et au sol, Séphiroth se releva doucement comme transformé, avec un regard que nul ne peux oublier. Un regard remplis de haine et de fureur. C'était la première fois que le seigneur Caïn vu son élève dans cet état.


-Bien, je suppose que nous allons devoir nous affronter.
-........
-Ces voix, te poussent donc dans cet état....
-..............................creeeeeeeeeeeeeevvvvvvvvvvvvvvvvvvvvveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee


Un duel débuta entre les deux hommes,ce duel était terrible, Caïn commençait à être acculé sous la fureur de Séphiroth. Mais il reconnu tout son enseignement dans ce combat.


-Bien Séphiroth, tu as tout retenu, mais il y a une chose que je ne t'ai pas apprise
-crève, crève sous mon épée...
-Séphiroth méfie toi toujours de l'arme des autres....


Sur ces dires, Caïn contra l'épée de Séphiroth et en un mouvement détacha le pieux caché dans le manche de son épée et le planta dans le cœur de Séphiroth.


-Bien joué, c'est la première fois que je dois me servir de cette technique, tu aurais été fort Séphiroth.


Séphiroth repris soudain un moment de clarté dans son esprit.


-Maitre.....
-Séphiroth, ce fut un plaisir de t'avoir comme élève.....
- kof..... maitre....... cette lumière, la voyez vous?
-Une lumière, ceci marque ta mort Séphiroth...
-Elle est...... si belle.......
-Adieu mon élève, mais aussi mon ami........
-Maitre....... pardonnez-moi de ne pas avoir été........
-Chut.... tu es tout pardonné mon ami, nous nous reverrons sois en certain
-Merci.......Maitr....................


Séphiroth mourut de la main de son maitre et arriva au purgatoire


-Ou suis-je?


Une voix se fit entendre mais il n'y avait aucun corps....


-Tu es au purgatoire
-le purgatoire?
-Ici tu sera jugé pour tes actes....
-Suis-je mort?
-Ton existence a cessée en effet....
-Jugé?
-Oui tu sera punis pour tes actes
-mes actes?
-Sache que je suis le tout-puissant, je vois tout
-le tout-puissant? tu es donc réel?
-Et bien oui, cela parait-il si extraordinaire?
-.......
-D'où provenais les voix à ton avis?
-Comment savez vous cela?
-je te l'ai dis je vois tout......
-les voix, c'était vous?
-Oui
-Vous avez fait de ma vie un enfer
-J'en suis désolé
-Mais pourquoi?
-Veux tu vraiment que je te révèle la sombre vérité?
-Oui
-tu n'as jamais été humain....
-Mais si je suis né j'ai eu des parents....
-Non tu n'en n'a jamais eu, je t'ai déposé devant eux....
-Déposé? je ne comprend rien...
-Tu es et tu sera toujours une de mes plus belle création....
-Une création?
-Tu es un ange...
-Un ange?
-Oui
-Mais je suis devenu vampire
-Illusion, tu es un ange et ton nom est Sanzo
-San.....Sanzo?
-Je t'ai envoyé sur Terre pour t'entrainer
-Envoyé?
-Oui ces voix dans ta tête, c'était moi, je t'ai aidé à te surpassé, te souviens tu de ces états second?
-Il ne me rappelle que violence et barbaries....
-Lors de ces état second tu était sous ta réelle apparence
-Celle d'un ange?
-Oui
-Cette puissance....
-Cette puissance ne t'es attribué que lorsque la cause est juste...
-Je ne pourrais pas toujours m'en servir?
-Non, c'est pour cela que je t'ai envoyé dans les bras de Caïn...
-Caïn, mon maitre... ou est-il?
-Il est encore sur terre
-Je dois l'aider, je lui dois tout...
-Non, ta mission est tout autre
-Ma mission?
-Oui tu dois aller protéger un vampire au grand cœur
-Protéger?
-Oui tu es un ange gardien
-Ou vais-je le trouver?
-Tu saura que c'est lui en le voyant, il est temps d'y aller
-Non attend, qui Caïn?


Sur ces paroles, la voix ne répondit plus et la lumière entourant Sanzo se dissipa, il arriva allongé au sol la ou il avait été tué par son maitre


-Caïn, est ce toi que je dois protéger?


Partie 2 : Un nouveau pouvoir....


Étant reparti la ou il était mort en tant que Séphiroth, Sanzo commença a regarder tout autour de lui. Il n'y avait que désolation et tristesse.


- Il est peut être dans son château, c'est la seule piste que j'ai pour le moment.


Sanzo se mit en route pour le château du seigneur Caïn, une longue route l'attendais.


-Il faut à tout pris que j'évite les villes.


Sanzo parti donc par des chemins inexploré, nul ne savait se qu'il trouverais par ces chemins.


-Cela fais longtemps que je marche et je ne suis nullement fatigué et je n'ai pas faim.


La voix qui lui avais appris la vérité se fit retentir de nouveau


-Tu n'as nullement besoin de manger ni de te reposer, cela fais partie de ta condition d'ange.
-Suis-je invincible?
-Loin de la, tu peux mourir au combat, mais tu ne ressens pas les effets de la fatigues ni celui de la faim.
-Je n'ai pas besoin de manger?
-J'ai conçu les anges pour qu'ils me servent sans contraintes contrairement aux hommes...


Sur ces paroles la voix disparue


-Qu'ils te servent? ne suis qu'un jouet entre tes mains?


Voyant qu'il n'aurais aucune réponse, Sanzo se remit en route. Il se fit alors attaquer par une meute de loup.


Le chef de meute semblait parler...


-Laisser le moi, c'est ma proie....
-Un loup qui parle !!!!!!???????
-Nous ne somme pas des loups, nous sommes des lycans et nous avons faim
-Faim?
-Nous allons te déchiqueter vivant...


Puis le lycan se transforma peu à peu en une monstrueuse créature et se jeta sur Sanzo. Ce dernier mis les mains devant son visage pour se protéger.


-je n'ai pas d'armes je ne peux rien faire...


Sanzo pensait déjà à sa mort. Soudain un éclair sorti de sa main et le lycan devint alors inoffensif, ses morsures ne lui faisait aucun mal.


Le lycan lui dit alors:


-Quel genre de créature est tu?
-Je ne suis qu'un ange....
-Un ange?
-Oui, de toute mon existence je n'ai jamais entendu parler de lycans.
-Je ne peux rien contre toi, viens dans ma tanière avec ma meute nous t'apprendrons qui nous somme


Sanzo suivi alors le lycan et sa meute jusque dans une immense caverne. Le lycan commença alors à expliquer à Sanzo ce qu'il était et pourquoi il était ainsi.


-Une malédiction?
-Oui et depuis des qu'il mord quelqu'un un soir de pleine lune, cette personne devient comme nous.
-Vous étiez humain?
-Oui mais nous ne le somme plus...
-Comment réduire à néant cette malédiction?
-Nous ne voulons pas redevenir humain...
-Mais pourquoi?
-Nous sommes plus fort et plus proche de la nature que le sont les humains...
-Vous souhaitez rester comme ça?
-Oui, Dame nature nous parle, elle souffre
-Dame nature?
-C'est elle qui s'occupe des animaux blessé et des arbres sur le point de mourir.
-Elle souffre?
-Les humains la détruisent petit à petit, chaque arbre coupé pour en faire une maison, c'est un peu de son pouvoir qui disparais.
-Son pouvoir?
-Oui grâce à elle, les arbres donnent des fruits, les champs produisent des récoltes, les prairies sont remplies de fleurs....
-Qu'allez vous faire alors?
-Dès que nous serons assez, nous partirons en guerre contre les humains...
-Une guerre...
-Oui, nous les éradiquerons et nous les transformerons en ce que nous sommes....
-Que puis-je faire pour empêcher cette guerre?
-Rien... Range toi de notre coté ou subit la colère de Dame nature
-Cette guerre ne me concerne pas
-Tu devras pourtant choisir un camp quand celle-ci ravagera toute les espèces...
-Et bien je choisirai la voie qu'il m'indiquera
-Bien, tu n'as plus rien à faire ici, va-t'en et ne remet plus les pieds dans cette région, ou tu aura ma meute à tes trousses...


Sanzo repris son voyage vers le château de Caïn. Il repensa alors à cet éclair qui était sorti de sa main.


-Je sais que tu m'entend, qu'est ce que c'était?
-Tu es un ange, tu as donc des pouvoirs...
-Des pouvoirs?
-J'ai appelé celui ci le curse...
-Curse?
-Il te permet de rendre tes ennemis impuissant pendant une courte durée
-Alors ce lycan aurait pu me tuer?
-Oui, mais il ne l'a pas fais
-Mais pourquoi?
-Car tu as su écouter ce que cette race avais à dire
-Et c'est tout?
-N'utilise tes pouvoirs qu'en cas de nécessité absolue...


Puis la voix disparue.


-Il en a de bonne lui je sais même pas comment j'ai fais pour le lancer. En tout cas il me faut des armes pour me défendre, même si je préfère éviter les villes je vais devoir y aller quand même...


Partie 3 : Une arme mais à quel prix....


Après de longues heures de marche, Sanzo aperçu de la fumée au loin.


-Surement un village, il y aura sans doute un forgeron, je dois tenter ma chance


Arrivé aux abord du village, Sanzo regarda ce qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Une ville, des maisons et surtout des hommes.


-Je vais devoir être discret et ne rien révéler de mon identité. En premier je dois trouver un forgeron.
-Oh l'ami, tu veux un forgeron? je suis ton homme..
-Qui est tu?
-Je me nomme Flyh Eales, forgeron de Vamp Nest.
-Il me faut une arme
-Bien, de quel genre?
-A vrai dire...
-J'ai de tout ici, épées arc marteau et compagnie.
-Et bien j'aim....
-Une épée, voila mon dernier modèle sur mesure pour vous
-En fait je.....
-Un arc vous ne serez pas déçu avec celui ci vous ne raterais pas votre cible
-C'est à dire que...
-J'aurais du y penser plus tôt, cette hache est parfaite pour vous.
-J'PEUX EN PLACER UNE.......
-Oh oui le client est roi
-En fait j'aimerai la forger moi-même
-Location de la forge pas de problème cela vous coutera 10000 pièces d'or tout rond
-C'est à dire que je suis un vagabond
-Bien un esclave, hé hé
-Heu je ne suis pas contre travailler pour vous à la condition que je puisse partir d'ici avec mon arme
-Ne t'en fais pas pour ça
-Marché conclu?
-Oui oui allez file au boulot fainéant


Sanzo se mit donc au travail pour le compte de Flyh, durant cette période, il appris à le connaitre. De long mois passèrent, la détermination de Sanzo à retrouver Caïn augmenté de jour en jour. Si bien que deux années après son arrivée à Vamp Nest, Flyh lui donna l'occasion de forger son arme.


-Tu sais maintenant comment forger, je n'ai plus rien à t'apprendre, veux tu que je t'assiste?
-J'aimerais la forger seul si cela ne vous dérange pas.
-Soit fais comme tu veux, mais ne brule pas ma forge comme la premier fois sombre crétin...
-Je vais essayer...
-Non fais le
-Oui je vais le faire


Sanzo commença alors à forger sa lame en la faisant ressembler à celle de Caïn.


-Selon mes souvenir, elle ressembla à ceci, il ne me reste plus que la garde à faire et elle sera fini.


Sanzo se souvint de tout les détail de la garde ainsi que de la lame cachée à l'intérieur. Une fois fini il appela le maitre forgeron.


-J'ai fini mon arme...
-Puis-je la voir?
-Avec plaisir
-Cette arme est magnifique, tu es très bon forgeron...
-Venant de vous cela me fais plaisir
-Non je le pense réellement
-Merci
-De rien mon ami
-Je vais devoir reprendre mon voyage
-Tu es sur de ne pas vouloir rester un peu plus longtemps pour m'aider
-Désolé mais je dois partir ce que je cherche m'attend forcement
-Dans ce cas je ne te retiens pas
-Merci
-Je te souhaite un bon voyage et si jamais tu ne trouve pas ce que tu cherche tu pourra toujours venir forger ici
-Ce sera avec plaisir


Sur ces mots, Sanzo tourna le dos à deux années de dure labeur et quitta son maitre forgeron devenu ami. Sanzo songea de suite à essayer son épée mais se rappela qu'il ne l'avait conçu que pour se défendre. Une fois sorti de la ville de Vamp Nest Sanzo n'eut plus qu'une idée en tête : retrouver son ancien maitre Caïn dans son château....


Partie 4 : un combat épique....


Après une longue marche, Sanzo arriva a proximité du château de Caïn. Pressé de le revoir, Sanzo se mit à courir pour arriver plus vite. Mais lorsqu'il arriva, il ne vit que des ruines fumantes. De nombreuses questions lui traversèrent l'esprit. Comment était-ce possible? Qui avait fais ça? Quand? Était-il arrivé trop tard? Caïn était il encore vivant?


Sanzo allais devoir se renseigner sur les actes qui avait été commis ici. Il se devait de retrouver le responsable et surtout de savoir si Caïn était encore vivant. Il décida donc d'aller dans la ville la plus proche, lui qui détestais se mêler à la foule.


Une fois en ville, il commença à se renseigner auprès des habitants.


-Veuillez me pardonnez, savez vous ce qui est arrivé au château situé plus haut dans les montagne?
-Si tu veux mon avis tu ferais mieux de pas t'en mêler
-Celui qui vivait à l'intérieur était mon ami
-T'es l'ami d'un vampire? Tu devrais pas le crier sur tout les toits, suis moi.


Sanzo suivi donc le villageois qu'il venais de rencontrer, mais s'aperçut trop tard qu'il s'agissait d'un piège.


-C'est l'ami d'un vampire faut le tuer, il va nous les ramener et tuer nos familles.
-Non attendez....
-Tais toi donc le monstre
-Je....
-Allez les gars on va lui faire la peau et on retrouvera son ami plus tard...


Sanzo compris à cet instant que Caïn avais réussi à s'échapper. Mais pour l'instant sa priorité était tout autre, il devais s'enfuir de ce traquenard.


-Je n'ai pas l'intention de vous tuer, laissez moi partir...
-Et encore quoi prépare toi à mourir


Sanzo se concentra pour essayer de lancer le pouvoir qu'il connaissais. Mais sans le vouloir il utilisa un autre pouvoir. En écartant les bras une vague d'énergie se propagea et ses ennemis furent immobilisé. Il profita alors de cet opportunité pour s'enfuir et plongea dans une forêt sombre.


Il erra durant plusieurs heure et fini par tomber sur une grotte. Il commença à explorer cette grotte et fini par tomber sur lui. Caïn était la comme dans ses souvenir. Il était en face de lui et était à nouveau réuni.


-Caïn
-Qui est tu? Comment connait tu mon nom?
-C'est moi Sanzo
-Sanzo dis tu? C'est bizarre je ne connais personne portant ce nom
-Ah oui c'est vrai. Je suis le Séphiroth que tu as connu.
-Je n'ai connu qu'un Séphiroth, et il est mort par ma main
-Oui c'est moi
-Je ne te laisserai pas bafouer son honneur
-Mais Caïn c'est moi
-Séphiroth était mon ami, et tu prétend être lui? tu ne mérite qu'une chose mourir
-Caïn attend...


Puis Caïn dégaina son épée et fonça sur Sanzo. Ce dernier n'eus d'autre choix que de se défendre. La bataille était serrée, les deux hommes avait un niveau équivalent. Chaque coup que l'un portait était irrémédiablement contrer par son adversaire. Le combat avait commencé depuis plusieurs heure mais les deux hommes ne montrais aucun signe de fatigue. Caïn fit un saut en arrière et commença à parler.


-Tu te débrouille plutôt bien pour une mauviette
-C'est grâce à celui qui m'a appris à manier l'épée
-Tu ne me laisse d'autre choix que d'utiliser ma botte secrète
-Ne fais pas ça
-Une seule personne l'as vue et elle en est morte
-Non Caïn je suis devant toi
-Sachant ta fin proche, tu continue toujours à te faire passer pour lui
-Car je suis lui
-Stop, Séphiroth je te dédis cette victoire....
-Tu ne me laisse d'autre choix que de parer ta botte
-Petit insolant...


Les deux hommes s'élancèrent alors l'un sur l'autre. Les deux armes s'entrechoquèrent et furent bloquée. Caïn sortit alors le pieux dissimulé dans le manche et allait le planter directement dans le cœur de Sanzo.


-Pas cette fois
-Impossible, comment....


Sanzo lâcha son épée tout en prenant le pieux caché dans le manche de son épée et tout en pivotant il poignarda Caïn qui était entrainé vers l'avant par son poids.


-Alors c'était réellement toi?
-Oui Caïn
-......il est.....trop tard pour moi......
-Caïn je suis un ange
-.....Séphir.....
-Laisse moi t'aider
-....les lycans veulent.....
-les lycans?
-...Tu dois... les en empêcher
-Que veulent t'ils?


Caïn mis alors sa main dans une de ses poches et donna une carte à Sanzo


-.... va la-bas.....ils te diront tous
-Nous irons ensemble
-.....malheureusement je vais disparaitre
-....
-Pour un maitre...... c'est un honneur...... de mourir de la main de son élève


Puis Caïn commença tout doucement à disparaitre et de cette grotte seuls quelques mots mot sortirent de la bouche de Sanzo


-CAIN POURQUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


Un nouveau périple commençait alors pour Sanzo découvrir ce que lui réservait cette carte et ce qu'allais leur révéler les habitants. Mais aussi savoir ce que voulais les lycans.......


partie 5: La rencontre de Yahiko...


Se remettant difficilement de la mort de son ancien maitre, Sanzo décida de se remettre en route. Il devait accomplir la mission que Caïn lui avait donné. Lorsqu'il redescendit au village, tout n'était que ruine et désolation. Sanzo commença à chercher des survivants. Il n'en vit aucun. Il commença a rassembler les corps afin de leur offrir une sépulture décente. Il commença a creuser lorsqu'il aperçut un enfant qui le regardait. Cet enfant pris la fuite lorsque leur deux regard se croisa.


-Petit attend.
-Nan.......snif


Au bout de quelque minutes Sanzo rattrapa l'enfant et commença à le questionner.


-Dis moi petit, que c'est-il passé ici.
-Des monstres sont apparus et ont commencé à attaquer tout le monde
-Des monstres? N'y avais-t-il personne pour défendre le village?
-Ils poursuivais tous un gars ami d'un vampire, à cause de lui tout le monde est mort..


Sanzo compris dans l'instant que l'ami du vampire c'était lui. Que tant de sang avait été versé par sa faute.


-Dis moi petit, à quoi ressemblait ces monstres?
-A des chiens......
-Des chiens? tu veux dire des lycans?
-J'en sais rien je sais même pas ce que c'est.
-......
-Tout ce que je sais c'est que maintenant je suis seul...
-Petit aide moi à enterrer les corps, je te laisse les corps de ta famille car c'est à toi de le faire.
-.......
-Dis moi petit, quel est ton nom?
-Yahiko


Sanzo et Yahiko commencèrent à creuser pour enterrer les corps. Ce qui était jadis un village était devenu un cimetière. Seules deux tombes se démarquèrent des autres. Celles des parents de Yahiko. Lorsque toute les tombes furent finies, Yahiko n'eut qu'une idée en tête, venger ses parents.


-Yahiko, ou va tu?
-C'est simple retrouver les monstres qui ont fais ça et l'homme à cause duquel c'est arrivé.
-Hais tu donc cet homme à ce point?
-Sans lui mes parents serait encore vivant.
-Yahiko cet homme c'est moi.....
-Non c'est pas possible
-Et bien si, si tu dois me haïr alors hais moi mais ne t'attaque pas au lycans, ils sont bien trop fort....
-C'est à toi que je vais m'attaquer en premier
-Et que fera tu? Tu n'es qu'un enfant
-........
-Viens avec moi, je t'apprendrai tout ce dont tu as à savoir
-Pourquoi tu fais ça?
-Peut être ai-je quelque chose à me faire pardonner
-........
-Et comme ça tu pourra me tuer quand tout sera fini.....


Sur ces mots Yahiko et Sanzo partir vers le lieu indiqué par la carte. Sanzo pour accomplir la dernière mission de son maitre, et Yahiko pour apprendre et venger ses parents...


Partie 6: l'apprentissage de Yahiko....


-Yahiko, dis moi t'es tu déjà battu?
-Non, jamais
-Bien je vais t'apprendre la maniement de l'épée
-J'en ai pas
-Bah on va t'en trouver une...
-J'en veux pas
-Comment compte tu te battre alors?
-Avec la seule force de mes poings....
-Bien, alors frappe moi...


Yahiko fonça alors tête baissée sur Sanzo. Dans une esquive rapide Sanzo esquiva et poussa doucement Yahiko. Celui-ci se retrouva au sol.


-Si tu veux te battre à main nue, le plus important est de travailler ton équilibre.
-Mon équilibre?
-Oui, c'est la seule chose qui te sauvera, vois comme je n'ai eu aucun mal à te mettre en échec
-J'étais pas prêt
-Alors pourquoi avoir lancé l'attaque?
-....
-Ne t'en fais pas ça viendra avec l'entrainement


Sanzo pris donc Yahiko sous son aile, et l'entraina jusqu'à ce que Yahiko n'en puisse plus. Quelques mois passèrent, et soudain une nuit, Sanzo senti quelque chose arriver.


-Yahiko, lève toi
-J'suis fatigué laisse moi dormir
-On a pas le temps, va falloir que tu me montre si l'entrainement à porté ses fruits.
-Quoi on est attaqué?
-Pas encore, mais ils arrivent.
-Ou il fais noir, je ne vois rien.
-Fais confiance en ton audition
-Mon audition?
-Oui, prive toi de ta vue pour l'amplifier
-Me priver de ma vue? Fermer les yeux?
-Oui Yahiko tu as compris
-Ils viennent de ..... derrière
-Exact et ils sont quatre


Sortant de l'obscurité sortirent quatre lycans. La bataille commença, les lycans pensait avoir l'avantage du temps et du terrain mais surtout du nombre. Contrairement à ce qu'ils pensaient les lycans furent rapidement mis en déroute. La force et la volonté de vivre de Yahiko surpris Sanzo. Quand ils ouvrirent les yeux le soleil se levait à peine.


-Yahiko, tu es prêt, tu me l'a montrer durant cette bataille.
-Prêt?
-Oui, nous allons partir
-Ou?
-La ou nous mènera cette carte, et certainement vers ceux qui ont tués tes parents.
-Laisse moi les voir une dernière fois
-Bien sur, je t'attend ici
-J'en ai pas pour longtemps.


Yahiko se recueilli une dernières fois sur la tombe de ses parents et se releva ensuite, prêt à accomplir ce qu'il lui semblais juste : sa vengeance.


-Yahiko, surtout ne sombre pas dans la folie
-La folie?
-Tu y sera confronté après avoir tué
-....
-Mais je serai la pour te rappeler que je suis la cible de ta vengeance, donc promet moi de survivre le plus longtemps possible.
-Je ne survivrais pas, je vivrai
-De telle parole ne m'étonne pas de toi, allez mettons nous en route.
-Je te suis c'est toi qui à la carte




Partie 7 : la transformation de Yahiko....


Sanzo et Yahiko continuèrent leur périple jusqu'à l'endroit ou la carte leur indiquait.


-Sanzo, c'est encore loin?
-Non d'après la carte c'est juste derrière cette forêt.
-Qui dit forêt, dit lycans
-Sans doute oui
-Dans ce cas on va bien se marrer
-Yahiko je t'ai déjà de te servir de ta force uniquement pour te défendre
-Oui je sais
-Il ne faut en aucun cas les attaquer
-T'en fais pas pour ça
-D'ailleurs je trouve que nous avons été beaucoup attaqué durant la nuit ces dernier temps
-Ils veulent peut être se débarrassé de Yahiko le tueur de lycan...
-C'est ainsi que tu te défini?
-Bah faut dire que j'en ai pulvérisé pas mal jusqu'ici
-Yahiko n'oublie pas que je suis la cible de ta vengeance
-Oui, oui je sais
-Bien traversons cette foret


Sanzo et Yahiko reprirent le chemin de la carte. Puis la nuit tomba.


-Yahiko je crois qu'on va devoir rester ici cette nuit.
-OK je pose mes affaires.
-repose toi bien Yahiko, il ne nous reste qu'une journée avant d'arriver à la croix
-La croix?
-oui la croix sur cette carte
-T'en fais pas pour moi, j'me suis endurcie


Durant la nuit, Yahiko se leva discrètement. Sanzo qui n'avait nullement besoin de sommeil décida de le suivre. C'est alors qu'il découvrit que Yahiko attaquais de jeune lycans durant la nuit.


-YAHIKOOOOOOOOO
-Quoi je me défend
-Ne ment pas je t'ai vu les tuer dans leurs sommeil
-Et alors, ils ont bien tué des humains sans défense
-Ce n'est pas une raison
-Faut les exterminer ils servent à rien
-Yahiko reprend toi
-Y'aura bientôt les autres qui vont se pointer comme d'hab
-Tu veux dire que c'est de ta faute si on se faisais attaquer
-Va savoir, en tout cas on se défendais
-En es tu sur? ils ne venaient que pour chercher réparation
-Et alors, ils l'ont eu, ils sont retourné près de leur saloperie d progéniture
-Comment peux tu dire ça tu n'es qu'un monstre
-Moi un monstre? Tu as tué bien plus de lycan que moi, tu es aussi un monstre
-Je ne faisais que me défendre mais maintenant que je sais ça je ne pourrais plus jamais regarder mon reflet dans l'eau
-Oh, M l'ange culpabilise
-Comment sais tu que je suis un ange
-Celui qui m'as donné ma force me l'as dis
-Comment?
-Oui Sanzo, j'ai changé héhéhé
-Que veux tu dire par la?
-Je vais te montrer ma nouvelle forme, Ma forme démoniaque.....
-Yahiko.....
-hahahahahahhahahahaha.......


Dans ce rire devenu inaudible, Yahiko se transforma en un énorme monstre recouvert de flamme. Et de ce monstre dégageait une aura si noire de haine que le temps et l'espace semblait figeait.


-Sanzoooooooooooooooooo, je veux ma vengeance maintenant....


Partie 8 : L'élève a t'il surpassé le maitre?


De nouveau Sanzo devais combattre une personne proche de lui.


-Yahiko est tu sur de vouloir faire ce combat?
-N'essaye pas de me raisonner, tu es pitoyable
-Yahiko dis moi qui est le plus pitoyable. Moi voulant éviter un combat ou toi ayant vendu ton âme pour plus de puissance
-mouhahahaha.....éviter un combat tu essaie juste de faire cela car tu sais que je suis le plus fort
-En es tu certain? je t'ai formé je sais quelles sont tes forces et tes faiblesses
-Et je connais les tiennes a force de t'avoir vu combattre
-En es tu sur Yahiko? Peut être t'ai-je fais croire que c'était mes faiblesses pour mieux te combattre quand l'heure de ta vengeance arriverais
-Tu bluffe nous allons vérifier ça tout de suite
-Viens je t'attend....


Sur ces paroles Yahiko se lança a l'attaque. Sanzo n'eut pas le temps de dégainer son sabre qu'il reçu déjà des coups.


-muahahahahaha tu es d'une lenteur
-C'est impossible, comment?
-Devenir démon ne m'as pas seulement apporté une nouvelle apparence mais aussi de nouveaux pouvoirs
-Je vois ça Yahiko, mais j'ai découvert comment t'avoir....
-Laisse moi rire Sanzo, tu n'es qu'un faible
-Je vais t'expliquer tout de suite comment te contrer
-Je t'écoute
-Tes déplacement sont certes tellement rapides qu'il me devient impossible de te voir, mon œil ne peut suivre tes déplacement
-Ma vitesse démoniaque te réduira a néant Sanzo tu t'en rend compte mais il est trop tard pour toi
-Je n'ai pas fini Yahiko, tu dispose certes d'une vitesse assez élevé pour paraitre invisible mais tu ne l'es pas. Tu as de nouveaux pouvoir mais ton apparence te trahi. Ce corps recouvert de flammes trahi ta présence, je peux te détecter grâce à la chaleur qu'il émet.
-Sera tu assez rapide face à ma vitesse
-Tu as bien compris Yahiko ce combat se terminera durant le prochain assaut
-Je te laisse dégainer ton sabre pour que tu es une chance
-Je ne dégainerai pas, pas de suite, je vais utiliser la technique du batto
-Bien, après ta mort j'éradiquerai tout les lycans
-Approche je t'attend


Après de longues minutes d'observation Yahiko se jeta avec sa vitesse démoniaque sur Sanzo. Celui ci resta en place et ferma les yeux afin de mieux ressentir la chaleur se dégageant du corps de Yahiko.


-Tu es ........ à droite


Sur ces paroles Sanzo dégaina son sabre à une telle vitesse que Yahiko ne put suivre le mouvement de la lame et se retrouva derrière Sanzo pensant la victoire acquise alors que Sanzo posa un genou à terre.


-Yahiko ce coup était réellement puissant
-Il ne me reste plus qu'a t'achever
-Cependant avec le coup que je t'ai porté tu n'as pas pu libérer toute ta puissance...
-Que veux tu dire par la
-Tu n'as sans doute rien senti mais alors que tu allais me frapper j'ai dégainé mon sabre et entaillé toute une partie de ton bras
-Tu mens
-Regarde par toi même Yahiko


Yahiko regarda son bras et vu une grande plaie cicatrisée par la chaleur des flammes que dégageait son corps


-Tu ne peux plus rien faire Yahiko
-Il me reste toujours un bras pour te tuer
-Ta tentative sera vaine, encore une fois j'ai du combattre et perdre quelqu'un de mon entourage
-Ne m'enterre pas alors que je ne sis pas mort
-Laisse moi te purifier avant que tu ne disparaisse
-Avant que je ne disparaisse laisse moi te révéler qui m'as transmis des pouvoirs démoniaque je suis sur que cela t'intéressera
-Bien Yahiko dis moi qui
-Il s'agit de quelqu'un qui t'es cher...
-Non c'est impossible...
-Et pourtant c'est Caïn qui m'a transmis ces pouvoir
-Caïn, il est mort de ma main comment est ce possible


Yahiko qui perdais peu à peu toute son énergie repassa sous sa forme de jeune garçon.


-ça y est je disparait
-Je t'es purifier tu retrouvera les personnes qui t'ont manquées durant ton voyage avec moi
-Mes parents, je n'ai même pas pu les venger
-Ton coup a atteint son but Yahiko, je garderai cette marque jusqu'à ma fin
-Tu es un ange, tes cicatrices disparaitrons comme toute celle que tu as eu au cours de ces batailles que nous avons faites cote à cote
-Elle restera en tout cas dans ma mémoire Yahiko


Le corps de Yahiko disparut peu à peu, laissant une nouvelle fois Sanzo seul.


-Toi qui me donne des ordres de la haut dis moi pourquoi ça fini toujours ainsi. Je sais que tu ne me répondras pas, mais pourquoi ceux qui m'aide sont destiné à mourir sous ma lame.
Je n'ai nul besoin d'attendre ici une réponse que je n'aurais jamais, je vais reprendre ma route vers cette marque sur la carte de Caïn, c'est la seule chose qu'il me reste à faire.....


Partie 9 : Une arme capable de tuer un dieu?


Sanzo se remit donc en route, il ne lui restais qu'une journée de marche pour atteindre son objectif. Il sorti de la foret sous un soleil torride, soleil qu'il n'avais pas pu apercevoir aussi lumineux depuis longtemps. Cette lumière étais si vive qu'il eu besoin d'un certain temps pour s'habituer. Puis il posa les yeux sur le paysage avoisinant. Un immense désert de sable se dressa devant lui. Sanzo fut déboussolé et ne savait dans quel direction aller. Il serais facile de se perdre dans un tel désert, c'est pourquoi Sanzo décida de marcher pendant la nuit pour pouvoir se repérer grâce au étoiles. Durant le journée il se reposa sous un bivouac de fortune constitué de son épée dans le sol avec son manteau posé dessus. Les nuits passèrent, et Sanzo arriva finalement à l'endroit indiqué par la carte. Devant lui se dressais un Immense temple, dont seul l'entrée était visible. Sanzo se prépara au combat, si cette carte cachais quelque chose d'important, cette chose devais être gardée. Il pénétra donc dans le temple l'épée à la main. Sanzo avançait prudemment dans le temple, scrutant la moindre pierre pour voir si elle n'activais pas un piège. Cependant il été troublé car certain d'être observé. Après un long couloir obscur, Sanzo arriva dans une immense pièce, ou la lumière pénétrais par quelques orifice creusé dans les paroi des murs. Il vis au centre de la pièce un katana, mais ce n 'est pas tout ce qu'il y avais. Devant lui se dressais des centaines de corps inerte, seul un se dressais de dos face à lui.


-Je t'attendais, Sanzo
-Cette voix, Caïn? Est ce toi
-Oui c'est bien moi, dis Caïn en se retournant face à Sanzo
-Quel est cet endroit qui se dresse fac à nous?
-Tu es dans un temple ou se dresse l'une des armes les plus puissante qui n'est jamais existé
-Tu es venu pour la protéger des lycans?
-Non les lycans sont beaucoup trop faible face à moi
-Alors pourquoi est tu ici?
-Tu ne le devine pas?
-......
-Pour m'en emparer et mettre tout le monde à mes genou
-Serai tu devenu fou?
-Aide moi Sanzo, je ne peux m'en accaparer seul
-Pourquoi ferais-je ceci?
-Car tu es mon élève et un des seul à pouvoir retirer cette épée de ce socle.
-L'un des seul? Explique moi je ne comprend pas
-Cette épée à été forgée par des dieux, seul une créature au cœur pur peux s'en accaparer
-Alors les lycan, ne pourront la prendre
-Fais ce que je te dis, et tu sera un prince dans le nouveau monde que je vais créer grâce à cette épée
-Non Caïn, je ne t'aiderai pas
-Dans ce cas je prendrai ton cœur par la force et sortirai l'épée de ce socle magique
-Encore une fois devons nous nous combattre jusqu'à la mort?
-Nous n'avons guère le choix, tu refuse de m'aider à devenir aussi puissant qu'un dieu, alors je vais forcer ton aide


Tandis que Sanzo, étais prêt à contrer toute attaque, il vit Caïn ne pas bouger et commencer à réciter une incantation. Quel sort étais ce donc? Comment allais t'il pouvoir contrer une chose dont il ne connaissais pas les effets? Et surtout comment allais t'il pouvoir achever Caïn qui semblais bien plus puissant que lors des deux précédent affrontement...


Partie 10 : Une épée divine contre une armée de mort


Caïn étais toujours dans son incantation, Sanzo décida de l'attaquer malgré les consignes inculquée par son maitre en personne. Attaquer quelqu'un sans arme ne ferai de Sanzo qu'un assassin, mais la puissance de Caïn surpasse largement la sienne.
Une fois lancé vers son Maitre, celui ci eu le temps de finir son incantation, et tous les cadavres disséminé ça et la reprirent vie. Sanzo qui s'était élancé vers Caïn eu tout juste le temps de réaliser ceci qu'une épée vins se planter dans son bras gauche.


-Caïn, qu'est ce que tout ceci?
-Dorénavant je suis celui qui commande les cadavre
-Comment réussi tu à faire ceci?
-Ceci est la deuxième chance qui m'a été offerte
-Une deuxième chance?
-Je suis devenu un mort vivant Sanzo
-Un mort vivant?
-La puissance d'un nécromancien m'a fais revivre
-Qu'est ce que cela signifie?
-Te souviens tu de ce village, celui ou tu m'a tué?
-Le village natal de Yahiko
-Un sorcier à trouvé le moyen de tous nous ramener à la vie, les faibles ne pensais plus qu'a manger des corps, les actions basiques de tout autre être. Les plus fort tel que moi, avons su garder et développer de nouveau pouvoir.
-De nouveau pouvoir? Celui de contrôler les mort?
-Oui, tu a devant toi une partie de mon armée
-Qu'est il arrivé du nécromancien?
-Il ne me semblais plus utile et à rejoint mon armée


Sanzo essayer de réfléchir à la façon qu'il pourrais avoir de tuer toute une armée de mort, puis son regard se posa sur l'arme au milieu de la pièce. Une arme divine se dit il, je ne vois la que mon unique chance de survie. Avec un bras en moins, ce ne sera pas chose aisé, mais je n'ai pas le choix, je dois arrêter la folie de Caïn. Sanzo commença a courir, puis lança son épée dans la direction de Caïn pour forcer son armée à le protéger, cela lui laissa un léger passage jusqu'à l'arme divine. Sanzo arriva à l'arme et posa sa main sur la garde du katana. A ce moment la, Sanzo ressenti un sentiment de puissance échapper l'épée. Puis il la déterra et s'élança à nouveau vers Caïn. Cette épée lui semblais si légère, qu'il n'eut aucun problème à terrasser tout les mort qui s'élevait devant Caïn.
Tandis que Sanzo s'approchait, de Caïn près à attaquer, Caïn par une invocation fit apparaître une épée et un bouclier avec une aura aussi sombre que l'ébène. L'épée divine s'arrêta nette sur le bouclier qui ne semblais avoir aucun dégât.


-Sanzo, laisse moi te montrer ma vrai puissance....
-Arrêtez cette folie maitre


Tandis que l'élève parlais au maitres, celui ci aspirais tout l'esprit combatif des mort à leur pieds, C'est derniers venais former une armure autour du corps de Caïn.


-Vois cette armure d'os Sanzo qui n'a jamais laissé passer la moindre lame
-Elle ne résistera pas à cette épée je vais vous le prouver
-Faible créature, tu ne connais pas ce que cette épée peux faire contrairement à moi, ce serais laisser une épée à un enfant, donne la moi et je t'épargnerais peut être
-Jamais
-Bien alors prépare toi à mourir


Les deux combattants se préparaient au combat qui serais sans nul doute celui qui serais le plus long de leur existence.....


Partie 11 : Une lame divine contre une armure incassable


Les deux combattants se faisais face, chacun cherchant à évaluer la puissance de l'autre. Les deux combattant ne pouvais se reposer sur ce qu'ils avaient appris l'un de l'autre durant leur deux précédent combat. Pour Sanzo, une nouvelle lame si légère que la vitesse de ses coups étaient décuplée et pour Caïn, une armure qui semblais sans faille. Le temps d'observation entre l'élève et son maitre semblais interminable, chacun réfléchissant à comment trouver la faille chez l'autre. Caïn qui avais vu que Sanzo avais été touché au bras gauche, la faille devrais venir de ce coté, mais comment attaquer contre une arme si vive? Sanzo quand à lui chercha tout les moyens de transpercer cette armure et de passer outre le bouclier dont disposait son maitre.


-Alors Sanzo, pourquoi n'attaque tu pas?
-Je vous demande la même chose Maitre
-Toujours aussi respectueux je vois
-C'est vous qui m'avez inculqué ces notion
-Tu analyse donc ou frapper pour savoir ou me tuer comme je te l'ai appris
-Et vous faites de même je suppose
-Oui et j'ai trouvé la faille, tu comprendra bien assez vite
-......
-En garde


Caïn se préparais à donner l'assaut, Sanzo lui cherchais toujours ou frappais, cette armure paraissais imposante qu'aucune faille ne semblais visible. Il allais pourtant se battre jusqu'à la fin comme il l'avais toujours fais durant sa triste existence. Il sentais que c'était la dernière fois qu'il verrai celui qu'il considéré toujours comme son Maitre. Caïn se jeta sur Sanzo, ce dernier esquiva de justesse, mais Caïn eu le temps de saisir la jambe de Sanzo durant son esquive. Sanzo se retrouva donc au sol mais continuais de tenir fermement l'épée divine entre ses mains. Sanzo vu Caïn s'élancer dans les air et plonger sur lui bouclier en avant afin de l'écraser, d'une roulade rapide Sanzo se remit debout et esquiva sans problème ce coup. Cependant Caïn se servi de ses jambes pour s'emparer de la tête de Sanzo et ainsi l'envoyer contre un mur. Sanzo eu beau réfléchir, il ne trouvais pas la faille de Caïn. De plus il ne pourrais pas continuer longtemps ce combat qui était à son désavantage. Que faire? L'abandon ne lui était pas possible. Il ne pouvais reculer. Tant que Caïn portait cette armure, il ne pourrais pas le toucher. Ne lui restais plus qu'a trouver le moyen de lui retirer.


-Sanzo, relève toi, nous somme loin d'en avoir fini
-.......
-Tu combats bien, mais ta puissance est nettement inférieure à la mienne
-Il ne s'agit pas de puissance Caïn, mais de protection
-Ne te l'avais je point dis?
-Je la transpercerai grâce à cette épée
-Trêve de bavardage, c'est la fin pour toi
-Ce n'est pas possible, je ne peux mourir maintenant
-Montre moi qui tu as été digne de mes enseignement
-..........


Après plusieurs heures de combats éprouvante, le dernier assaut semblais proche. Caïn et Sanzo semblais prêt à donner tout ce qui leur rester dans cet ultime assaut. Caïn se concentra et étais fin prêt, Sanzo quand à lui toujours blessé au bras se prépara, il allais user d'une technique qu'il avais pensée tout au long du combat afin de transpercer l'armure de Caïn, mais n'étant sur de rien, car il n'avais jamais tenté cette technique, il se prépara au pire. Sanzo posa la pointe du katana sur le sol afin de repositionner sa main sur la garde. Il ne pris pas tout le manche dans sa main au contraire, juste l'extrémité. Puis il dressa le katana à l'horizontale devant lui. Il n'aurais pas de seconde chance. Levant son deuxième bras à l'horizontale à coté du katana comme pour servir de viseur, Sanzo s'élança dans un cri de rage vers Caïn. Caïn quand à lui concentra toute son énergie dans son bouclier d'où une énergie sombre commençais à se faire sentir. Sanzo ne pouvais plus reculer, il concentra toute son énergie dans sa lame qui commença a émettre une lumière si vive que les ténèbres du bouclier de Caïn semblais se dissiper à l'approche de la lame. Étant assez proche de Caïn, Sanzo élança son bras pour fournir une vitesse encore plus importante à la lame. Une onde de choc éleva la poussière des alentours, si bien qu'aucun des deux combattant ne voyais l'autre. Quelque minutes plus tard, alors que la poussière retombais, Sanzo vu la lame qui avais transpercé non seulement le bouclier, mais aussi l'armure de Caïn. Ce dernier commençais à faiblir, mais avais vu que son coup avais aussi atteint la cible. En effet son bras avais transpercé le ventre de Sanzo. Sanzo avais la victoire acquise, mais n'était pas sur d'en réchapper vu la blessure importante qu'il venais de subir. Laissant Caïn pour mort, Sanzo sorti du temple tant bien que mal se servant de la lame comme appui. Ces couloirs lui semblais être immense, il eut l'impression de marcher durant des heures, quand soudain, il aperçut une lumière intense.....


Partie 12 : Ange tu étais, déchu tu sera


Sanzo continua d'avancer vers la lumière, mais, à bout de force, s'écroula. Il se réveilla, entouré d'une lumière intense. Entrouvrant les yeux doucement en étant éblouis par la lumière si vive de ce lieu, il se demanda dans un premier temps ou il était, avant de se remémorer sa première mort.
La voix se fit alors entendre:


-Ta mission est enfin aboutie.
-Ma mission? Je devais protéger un vampire et tout ceux que j'ai connus sont mort de ma main.
-Regarde dans ta main.
-Cette épée? Qu'as t'elle a voir avec ce vampire?
-Cette épée est celle d'un des quatre chevaliers de l'apocalypse.
-Les chevaliers de l'apocalypse?
-Une fois les 4 équipements des cavaliers réunis, l'apocalypse s'abattra sur la terre et je pourrais recommencer un nouveau monde.
-Mais en quoi cette épée est elle un vampire?
-Cette épée est donnée au cavalier qui à le pouvoir de bannir la paix de la terre, et de permettre aux hommes de s'entretuer. Cette lame se nourrie de leurs sang afin de le faire couler.
-Tu essaye de me dire que tu t'es servi de moi?
-Tu es ma création, tu me dois obéissance.
-....
-Les quatre équipements seront bientôt réunis, et l'apocalypse sera déclenché.
-Jamais....
-Quoi?
-Jamais je ne te laisserai faire ça.
-Oserais tu te retourner contre ton sauveur.
-Pour tout ceux que tu m'as forcé à tué...
-Jamais tu ne vaincra un dieu
-Pour tout ceux que tu as utilisé....
-Tu ne me laisse pas d'autre choix que de.....
-Pour tout ceux que tu va annihiler....
-Que....
-Même si je ne suis pas en mesure de tuer un dieu
-....
-Même si mon corps est blessé de toute part...
-Tu es tel Lucifer, tu connaitra le même sort.
-Un coup, un seul coup, même si il ne te sera fatal, je te porterai un coup à leurs nom.


Sanzo empoigna l'épée, concentra toute son énergie dans ce coup afin de frapper celui pour qui il était sous les ordres. Malgré la lumière aveuglante du lieu, Sanzo put distinguer la forme et s'empressa de donner un coup d'épée sur cette forme. Celle ci pris de l'altitude, une légère entaille au visage


-Toi qui a voulu te retourner contre moi, l'annihilation totale de ton âme ne sera pas suffisante, te voila déchu et forcé de vivre 666 tourments avant d'errer en enfer pour l'éternité.


Sanzo, pris alors d'une immense douleur, toute ses anciennes blessures s'entrouvrant à nouveau, s'efforçant à parler à l'être devant lui.


-Tant pis si.......je dois.........souffrir.............j'ai réussi...........au nom de .............ceux que tu utilise.........
-Comment?


L'être posa sa main sur son visage et constata la légère entaille, pris de colère, il renvoya Sanzo sur terre dans une chute libre, pour le voir s'écraser la ou il aurais sa place pour un moment, l'être aperçu qu'il avais fait une erreur, l'être parfait qui ne pouvais pas en commettre en avais fait une. L'épée du cavalier de l'apocalypse se tenait toujours dans sa main....


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Nov - 23:28 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sanzo Ansar
GM

Hors ligne

Inscrit le: 22 Nov 2009
Messages: 63
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 兔 Lapin
Clan: Le clan de la mort
Race: Angels
Classe: Healer

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 13:22 (2010)    Sujet du message: Sanzo Ansar Répondre en citant

Partie 13: Le début des 666 tourments.


Long fut le temps entre la chute sur la terre et le réveil de Sanzo. Essayant de récupérer de ses anciennes blessures, il ne pouvais que se reposer. La plupart des blessures commençait à se refermer peu à peu, mais la douleur était toujours présente. Les jours passèrent, l'état de Sanzo commençait à s'améliorer. Pas totalement remis, mais étant en meilleur conditions, il se décida à reprendre la marche afin d'aller vers la ville la plus proche. Marcher était dur, de plus qu'il était obligé de garder l'épée à la main, n'ayant pas de fourreau pour la maintenir en place. Cette épée lui semblait si lourde, qu'avancer avec était un calvaire, peut être l'un des 666 tourments en question. Mais quoiqu'il advenait, il ne pouvais se permettre de lâcher cette épée une seule seconde, sans quoi, l'être « supérieur » viendrais la prendre. La nuit commençait à tomber, nulle ville à portée de vue, Il était obligé de trouver un endroit ou dormir. La fatigue, chose qu'il n'avais nullement connu auparavant quand il était un ange. Cherchant toujours ou se reposer, ses yeux commencèrent à se fermer sur eux même, a bout de force, il écroula.
Sanzo plongea dans un sommeil, mais quel sommeil, son repos était remué par des cauchemar, et il lui était impossible de s'en échapper. Était ce la encore l'un des tourments infligé? Dieu lui apparu dans ce songe.


-Veux tu être libéré de mes tourments?


Sanzo ne fut pas capable de répondre, qu'est ce qu'il désirais vraiment au fond de lui. Vivre comme toute personne normale? Mourir pour que tout ceci s'arrête? Ou alors, se venger de celui qui a fais souffrir tout ce qui lui était cher.


Dieu se montra plus insistant
-Si tu veux que tout ceci s'arrête, donne moi cette lame qui m'appartiens.
-Tu veux cette lame? Tu ne l'aura jamais
-Dans ce cas tes tourments ne font que commencer
-Peu m'importe si je dois souffrir à longueur de temps, peu m'importe si je ne peux me reposer convenablement, peu m'importe que ma vie soit solitaire ou non, la seule chose que je vois, c'est que ton règne est fini.
-Compte bien tes tourments, le 666ème sera ta fin.
-A moi de te détruire avant.


Sur ces mots, Sanzo se réveilla en sueur. De plus, son front était bouillant de fièvre. Il se devais de trouver un village le plus vite possible. Par moment, il cru apercevoir des villages, mais ce n'était que des hallucination due à la fièvre. Finalement, Sanzo s'écroula au sol, le désert commençant à le recouvrir....




(PS: j'essayerai d'envoyer une partie par semaine de mon encyclopedie en 158 volume sur moi ;p)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:38 (2018)    Sujet du message: Sanzo Ansar

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Mondes d'Avalon Index du Forum -> La Vie sur Avalon -> Archives d'Avalon -> Seta -> les habitants de Seta Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com