Les Mondes d'Avalon Forum Index
Les Mondes d'Avalon Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Eau Envoutante - Quand les phéromones travaillent

 
Post new topic   Reply to topic    Les Mondes d'Avalon Forum Index -> Fata et Saga -> Les dessous de Fata et Saga
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Theoaphrodite Devin
Manager

Offline

Joined: 21 Nov 2009
Posts: 302
Localisation: Cannes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq
Clan: ThE DoOmErS
Race: Demon
Classe: Healer

PostPosted: Fri 24 Sep - 17:43 (2010)    Post subject: Eau Envoutante - Quand les phéromones travaillent Reply with quote

RP : Mric et Carry


[13:00]  Mric Hawks frappe a la porte avec insistance
[13:00]  Carry Mureaux sourit
[13:00]  Carry Mureaux se leve
[13:01]  Carry Mureaux: les consultation commence dans peu de temps
[13:01]  Carry Mureaux: veuillez attendre dans la salle d'attente
[13:01]  Mric Hawks: Bien pouvez vous m'ouvrir la porte de facon a ce que je puisse y prendre place
[13:02]  Carry Mureaux: Un isntant je vous prie
[13:02]  Carry Mureaux se recoiffe
[13:02]  Mric Hawks observe a travers la vitre histoire de la surprendre mais il ne voit rien
[13:03]  Carry Mureaux entre la clé dans la serrure et laisse penetrer les patients
[13:03]  Mric Hawks: Bien le Bonsoir Dame
[13:03]  Roni Tornado is Online
[13:03]  Carry Mureaux: Bonsoir Sir * s'incline*
[13:03]  Carry Mureaux: prennez place j'arrive dans un instant
[13:03]  Mric Hawks: bien merci
[13:04]  Mric Hawks constate que l'hopitalk est vide puis sourit
[13:04]  Carry Mureaux se tourne vers l'office et se prepare
[13:05]  Carry Mureaux se lave les mains et enfile ses gants
[13:06]  Mric Hawks la regarde faire avec intention
[13:06]  Carry Mureaux reivens vers l'homme
[13:07]  Carry Mureaux: tes bien Sir
[13:07]  Carry Mureaux: Il va falloir que je vous vaccine , vous n'avez pas peur des aguilles j'espere...
[13:07]  Mric Hawks: oh il s'agit juste d'un vaccin je pensais un visite complete
[13:08]  Mric Hawks: l'armee demande beaucoup de precaution
[13:08]  Carry Mureaux: Pourriez vous vous alleger * le detaillant de l'index*...
[13:08]  Mric Hawks: .me s'observe que voulez vous que j'enleve?
[13:08]  Mric Hawks: mon epee?
[13:08]  Carry Mureaux opine
[13:09]  Mric Hawks: Bien
[13:09]  Carry Mureaux: Sachez que je ne vaccine pas sans examen medicale Sir
[13:09]  Mric Hawks laisse son epee glisser au sol
[13:09]  Mric Hawks: voila qui va m'alleger
[13:09]  Carry Mureaux sursaute aux bruits : "je m'y ferais jamais a ces lames"
[13:10]  Carry Mureaux: Suivez moi je vous prie
[13:10]  Carry Mureaux prend un parchemin et une plume au passage
[13:10]  Carry Mureaux: tres bien .... montez sur la balance je vous prie
[13:10]  Mric Hawks observe les ustensiles intrigué
[13:10]  Balance et mesureur: Mric Hawks fait 1m77 de Haut et Pese 72 kilos.
[13:11]  Carry Mureaux: Mmmmmmoui
[13:11]  Carry Mureaux prend note
[13:11]  Mric Hawks lit son indication de poid
[13:11]  Mric Hawks: 72kg
[13:11]  Carry Mureaux: il va falloir engraisser cela un petit peu
[13:11]  Mric Hawks: hum ce n'est pas mon poid reel
[13:11]  Enzoparis Aluveaux is Offline
[13:11]  Carry Mureaux: si je doit vous operez...
[13:12]  Mric Hawks: en realité je fais 65kg
[13:12]  Mric Hawks: ca doit etre ma tenue
[13:12]  Mric Hawks: mais vous ne souhaitez pas me voir nue n'est ce pas?
[13:12]  Carry Mureaux: Vous osez douter de la precision de mes outils ?
[13:12]  Mric Hawks: nullement j'apporte juste une precision
[13:13]  Carry Mureaux: Je prefere cela
[13:13]  Carry Mureaux: descendez et otez moi votre haut
[13:13]  Mric Hawks: Bien
[13:13]  Mric Hawks descend
[13:13]  Carry Mureaux: ensuite installez vous sur la table d'examen
[13:13]  Carry Mureaux: par ici
[13:14]  Mric Hawks se debarasse der son haut en regardant Carry avec un oeil malicieux
[13:15]  Mric Hawks gonfle le torse et serre les abdo en faisant tomber la cotte de maille
[13:15]  Carry Mureaux penche la tête et leve les yeux de son parchemin
[13:15]  Carry Mureaux: cessez de faire le coq et installez vous
[13:16]  Mric Hawks se dit qu'elle est bien delicate et pense la faire succomber
[13:16]  Mric Hawks vient s'installer sur la table laisser sa main effleurer celle du medecin
[13:16]  Carry Mureaux secoue la tête en souriant
[13:18]  Carry Mureaux: ha voilaa
[13:18]  Carry Mureaux detaille l'homme et lui sourit
[13:19]  Carry Mureaux: Ouvrez la bouche * s'emparre d'une petite palette en bois*
[13:19]  superupe34 Baxton is Offline
[13:19]  Mric Hawks trouve le medecin bien charmant
[13:19]  Mric Hawks ouvre la bouche s'imaginant embrasser le medecin
[13:19]  Carry Mureaux detaille la dentition et verifie le fond de gorge
[13:20]  Carry Mureaux: Mmmm * prend note sans un mot
[13:20]  Carry Mureaux glisse ses main vers son visage
[13:20]  Mric Hawks pose discrement sa main droite sur la hanche de Carry
[13:21]  Carry Mureaux retire sa main immediatement
[13:21]  Carry Mureaux: pas touche !
[13:21]  Carry Mureaux s'approche pour verifier le fond de l'oeil
[13:21]  Carry Mureaux: pourriez vous me detailler votre alimentation
[13:22]  Carry Mureaux l'ecoute en prennant note
[13:22]  Mric Hawks se dit qu'il va avoir du combat mais il a une envie incontrolable
[13:22]  Mric Hawks: principalement du sang
[13:22]  Carry Mureaux: Aucun vegetaux
[13:22]  Carry Mureaux: ?
[13:22]  Mric Hawks: non
[13:23]  Carry Mureaux: Faudrait essayer un minimum
[13:23]  Mric Hawks: je trouve tout les elements necessaire a ma survie dans le sang
[13:23]  Mric Hawks: voyons tres chere je suis un vampire
[13:23]  Mric Hawks: et plutot en bonne santé
[13:23]  Carry Mureaux: j'ai une connaissance approndie en medecine Sir
[13:23]  Carry Mureaux: et j'ai etudier chaque etre vivant en ce monde
[13:24]  Mric Hawks: alors voudriez vous en savoir d'éavantage sur les vampires?
[13:24]  Carry Mureaux: Donc j'ai bien vu que vous etiez Vamoire mais cela n'empeche
[13:24]  Mric Hawks: je peux vous apprendre des tas de chose sur les miens
[13:24]  Carry Mureaux glisse ses mains sur l'abdomen de l'homme
[13:24]  Mric Hawks frissone sous la chaleur de sa peau
[13:25]  Carry Mureaux: Vous me ferez donc un rapport detaillé Sir
[13:25]  Saphirs Stoop is Online
[13:25]  Carry Mureaux: j'ai besoin de connaitre votre regime et ceci pendant une semaine
[13:25]  thibault Trebuchet is Offline
[13:25]  Mric Hawks: hum un rapport detaillé je songeai plus a un rapport
[13:25]  Mric Hawks: disont approfondi
[13:25]  Carry Mureaux palpe l'abdomen de maniere methodique
[13:26]  thibault Trebuchet is Online
[13:26]  Mric Hawks se demande si elle a deja eu un homme dans sa vie
[13:26]  Carry Mureaux: j'approndit mes connaissances Sir en effet * fa
[13:26]  Carry Mureaux: *fait mine de ne pas avoir compris les allusios
[13:26]  Mric Hawks: dite moi
[13:26]  Carry Mureaux: Oui Sir?
[13:27]  Mric Hawks: une femme de votre prestence doit avoir des tas de pretendants
[13:27]  Carry Mureaux: des pretendants pensez vous Sir
[13:27]  Mric Hawks: ou alors les faites vous tous fuir?
[13:27]  Carry Mureaux: J'ai un fils tres jaloux *rit en allant chercher son stetoscope et le plateau de vaccination*
[13:27]  Mric Hawks: tiens donc
[13:28]  Mric Hawks: vous me rappelez quelq'un
[13:28]  Mric Hawks: un des plus belle femmes de ce royaume
[13:28]  Mric Hawks: la plus courtiser en tout cas
[13:28]  Carry Mureaux: <:me reviens vers l'homme en deposant le plateau sur le plan de travail
[13:28]  Mric Hawks: et son fils aussi jaloux tient d'elle niveau esthetique
[13:28]  Carry Mureaux tire le plateau vers elle
[13:29]  Mric Hawks: connaissez vous cette femme?
[13:29]  Carry Mureaux: Je sais de qui vous parlez Sir...cessez de faire votre coq
[13:29]  Mric Hawks: dite moi donc qui est donc ce bellatre?
[13:29]  Carry Mureaux: chutttt *pose son index devant ses levres*
[13:30]  Mric Hawks se mord la levre sous le charme de cette action
[13:30]  Carry Mureaux depose le stetoscope sur la peau froide et commence a ecouter les constantes
[13:30]  Carry Mureaux: Toussez !
[13:30]  Mric Hawks ralentit sont rythme cardiaque esperant qu'elle se jette sur lui
[13:30]  Ange Myoo is Offline
[13:30]  Mric Hawks: tout tout otutt
[13:31]  Carry Mureaux lui tappotte la joue en riant : Allons Sir , vous me prennez pour une etudiante tout droite sortie des sciences de medecine
[13:31]  Mric Hawks s'enivre de son parfum mais ne remonte pas son ryhtme cardiaque
[13:31]  Carry Mureaux: Mouiiiii pas mal , vous maitrisez bien votre corps c'est une excellente chose * enroule le stetoscope sur ses epaules
[13:32]  Carry Mureaux tire le chariot vers elle
[13:32]  Mric Hawks observe la chute de rein du medecin en revant d'y faire glisser sa langue
[13:32]  Carry Mureaux palpe le haut de l'epaule
[13:32]  Carry Mureaux: belle musculature
[13:33]  Mric Hawks: mes epaules mefont legerement mal
[13:33]  Carry Mureaux prend la seringue et y tapotte du bout de l'ongle
[13:33]  Mric Hawks: quelques seances de massages devrais me soulager
[13:33]  Carry Mureaux: je suis medecin ! pas masseuse Sir
[13:33]  Mric Hawks: mais je suis sur que vous avez de grandes competances pour cela
[13:34]  Carry Mureaux enfonce l'aiguille profondement
[13:34]  Carry Mureaux: Pour cela aussi ! * rit*
[13:34]  Mric Hawks la regarde dans les yeux se faisant piquer il fronce les sourcils
[13:34]  Carry Mureaux pousse le piston lentement pour laisser entrer le produit
[13:34]  Mric Hawks: meme pas mal *cachant son coté douillet*
[13:35]  Carry Mureaux reire l'aiguille et lui sourit
[13:35]  Carry Mureaux: vous etes courageux ! il est vrai
[13:35]  Mric Hawks lui saisit la main : et bien plus encore
[13:35]  Carry Mureaux: tres bien ! Vous viendrez chercher le double de votre rapport demain pendant ma consultation
[13:36]  Carry Mureaux: je tacherais egalement de vous prendre rendez avec une masseuse
[13:36]  Carry Mureaux: rendez vous*
[13:36]  Mric Hawks: je prefere que vous soyez mon medecin personelle
[13:36]  Carry Mureaux: :me enroule le parchemin ne se livrant pas au denonciation du secret medicale
[13:37]  Mric Hawks: montrez moi vos competance en massage
[13:37]  Carry Mureaux: Je le suis
[13:37]  Carry Mureaux: Mais je ne masse pas....
[13:37]  Mric Hawks: voyons ce n'est pas une opportunité que je cede a tout le monde
[13:38]  Carry Mureaux: Relevez vous je vais vous dictez les effets secondaire
[13:38]  Carry Mureaux: j'en suis touchée Sir
[13:38]  Mric Hawks lui prend les 2 mains et les poses sur son torse
[13:38]  Mric Hawks: allez sy
[13:38]  Mric Hawks: ceci est une faveur
[13:39]  Carry Mureaux: Sir ! *retirant ses mains rapidement*
[13:39]  Mric Hawks se met en position assisie sur la table
[13:39]  Mric Hawks: alors je ne vous plaid pas
[13:40]  Mric Hawks: suis je si repoussant pour que vous ne vouliez pas de moi
[13:40]  Carry Mureaux: Ce n'est pas la question Sir
[13:40]  Mric Hawks lui pose les mains sur le joue et la regarde dans les yeux
[13:40]  Carry Mureaux: Vous etes ravissant et en bonne santé
[13:40]  Mric Hawks tente de l'embrasser
[13:41]  Carry Mureaux: pas denué de charme
[13:41]  Carry Mureaux: mais si je fricotte avec tout mes patients ou irions nous !
[13:41]  Mric Hawks: voila pourquoi je serai le seul, embrassez moi
[13:42]  Carry Mureaux secoue la tête
[13:42]  Carry Mureaux: je vous propose autre chose
[13:43]  Mric Hawks incontrolable se jette sur ses levres et lui depose un sulfureux baiser
[13:43]  Carry Mureaux giffle l'homme
[13:43]  Carry Mureaux: rhabillez vous et sortez
[13:43]  Carry Mureaux lui indique la porte du doigt
[13:44]  Carry Mureaux: Si vous recevez l'autorisation de mon fils , vous pourrez me proteger... jusqu'a preuve du contraire c'est non !
[13:44]  Mric Hawks sonné par la gifle : pardonnez moi
[13:44]  Carry Mureaux: suis je assez claire?
[13:44]  Mric Hawks: vous proteger ?
[13:45]  Mric Hawks: voulez vous dire etre celui qui partage votre vie
[13:45]  Carry Mureaux: Oui il vous expliquera
[13:45]  Carry Mureaux: Un pretendant dans un premier temps oui
[13:45]  Carry Mureaux: Maisil me faut l'accord de mon fils
[13:45]  Mric Hawks: qui est donc votre fils
[13:45]  Mric Hawks: c'est a vous de donner sa main pas l'inverse
[13:46]  Carry Mureaux lui tant une carte de visite
[13:46]  Carry Mureaux: pas dans notre famille mon garcon
[13:46]  Carry Mureaux: mon fils veille sur moi
[13:46]  Mric Hawks prend la carte
[13:47]  Carry Mureaux: "ice Nyoki"
[13:47]  Mric Hawks: s'il se met au travers de nous, il aura une armee entiere sur le dos
[13:48]  Carry Mureaux: peut être Sir mais tant que je n'ai pas son accord rien n'est possible entre nous
[13:48]  Mric Hawks: et si votre fils venez a defaillir entre temp?
[13:49]  Carry Mureaux: Alors mon petit fils aurait les droits
[13:49]  Carry Mureaux: chez nous l'homme reste Homme
[13:49]  Carry Mureaux: et par ce fait reste responsable des membres feminins de la famille
[13:50]  Mric Hawks: ou puiis je le rencontrer pour gagner votre coeur
[13:50]  Carry Mureaux: Lui tend une carte
[13:51]  Carry Mureaux gave you La sim de mon fils.
[13:51]  Mric Hawks se saisit de la carte
[13:52]  Carry Mureaux: A present rhabillez vous
[13:52]  Mric Hawks: bien je vais y aller de ce pas
[13:52]  Carry Mureaux: Votre double sera pret demain soir
[13:52]  Mric Hawks: je ne voudrais pas qu'un autre homme vienne me voler pareil tresor
[13:52]  Mric Hawks se releve
[13:52]  Carry Mureaux secoue la tête et sourit
[13:52]  Carry Mureaux: charmeur !
[13:53]  Carry Mureaux: les effets du vaccin sont peu nombreux , j'y ai travaillée de longues heure
[13:53]  Carry Mureaux: Un picotement et une legere migraine sont possible
[13:53]  Carry Mureaux: au dela aucun n'effet nefaste reconnu a ce jour
[13:53]  Mric Hawks se baissantr pour recuperer ses vetement s'agenouille et embrasse la paume de la main de Carry : pardon pour ma maladresse
[13:54]  Carry Mureaux retire sa main rapidement
[13:54]  Carry Mureaux: Quand vous aurez l'accord de mon fils alors nous verrons
[13:54]  Carry Mureaux: jusque la aucun droit
[13:55]  Mric Hawks: peut etre vous faudra til l'accor de ma mere
[13:55]  Carry Mureaux: Pour que vous me protegiez j'en doute
[13:55]  Carry Mureaux: je connais votre mere Sir , vous semblez l'oublier
[13:55]  Mric Hawks: vous proteger de qui
[13:55]  Mric Hawks: dite moi juste son nom
[13:55]  Mric Hawks: et il ne vous causera plus de soucis
[13:56]  Carry Mureaux: Vous aurez un detail complet du mot protection par mon fils , vous comprendrez *rit*
[13:57]  Mric Hawks: Bien
[13:57]  Carry Mureaux si'ncline et lui sourit
[13:57]  Mric Hawks: il me tarde de m'entretenir avec lui
[13:57]  Carry Mureaux: Il est chez lui en ce moment * lui montre son poignet*
[13:57]  Carry Mureaux: j'ai une puce implantée dans mon bras qui me permet de savoir ou il se trouve
[13:58]  Mric Hawks: j'airai le voir des que le vaccin sera passé
[13:58]  Carry Mureaux: C'est preferable en effet
[13:58]  Carry Mureaux: je vous souhaite beaucoup de courage pour ce long voyage
[13:59]  Mric Hawks: je vais me servir de ma larve des entrailles
[13:59]  Mric Hawks: un jour peut etre nous aurons loccasion de nous ballader ensemble
[13:59]  Carry Mureaux: Un jour oui...
[13:59]  Mric Hawks: Bonne soiree tres chere; votre sourire me manque deja
[14:00]  Carry Mureaux: Bonne soirée Sir et evitez les combats pour ce soir
[14:00]  Mric Hawks: Bien
[14:00]  Mric Hawks ouvre un portail necromantique et saute dedans
[14:00]  Carry Mureaux sursaute
[14:00]  Carry Mureaux: je ne m'y ferais jamais
_________________
***LE MAL EST EDUCATIONNEL ***


Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 24 Sep - 17:43 (2010)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Theoaphrodite Devin
Manager

Offline

Joined: 21 Nov 2009
Posts: 302
Localisation: Cannes
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq
Clan: ThE DoOmErS
Race: Demon
Classe: Healer

PostPosted: Fri 24 Sep - 17:52 (2010)    Post subject: Eau Envoutante - Quand les phéromones travaillent Reply with quote

Rp : Melissandre & Lejoke

Revenant d'un long voyage durant le quel ils ont claquer tout l'or que le vol du bateau de providence leur avait rapporté, Thuring machin et Roger charpentier, fils de joseph sont de retour.  Une rumeur selon laquelle des créatures de la forêt sèmeraient le trouble sur les terres de Fata leur étant parvenu au fond des esgourdes, les voilas en chasse, afin de voir s'il ne pourrait y gagner quelque piécettes.


[06:15]  Thuringwethil (melissandre): arrive sur les terres de fata avec son roger

[06:15]  Roger Charpentier (lejoke): ah cette bonne vielle thuring  content de te rencontrer

[06:16]  Pholos Mint a du mal a reconnaitre les deux individue

[06:16]  Pholos Mint: sir lady on ce connait non ?

[06:16]  Thuringwethil (melissandre): mon cher roger et si nous allion faire un tour

[06:16]  Roger Charpentier (lejoke) jette un oeil à l'inconnu

[06:16]  Pholos Mint: vous me dite quelque chose

[06:16]  hardcoreeve Weezles grimace et regarde pholos " desire tu que je te laisse?"

[06:16]  Roger Charpentier (lejoke) salue poliment sa compagne

[06:16]  Pholos Mint se dit qu'il as du se trompé

[06:16]  Pholos Mint: non non je te suis

[06:16]  Thuringwethil (melissandre): prend la main de roger et salue de la tete les deux personne et commence a partir

[06:17]  Roger Charpentier (lejoke): et bien vous sans vouloir vous offenser vous ne me dite rien

[06:17]  Pholos Mint: non non vous avez raison j'ai du me trompé

[06:17]  Roger Charpentier (lejoke): ainsi donc ma chere thring truc c'est donc cette citée dont tout le monde parle ; là ou des creatures se rebelleraient

[06:18]  Thuringwethil (melissandre): oui tres cher on en parle dans toute les regions voisines , apparament ils auraient fait des degat mais je ne sais point de quel ordre

[06:19]  Roger Charpentier (lejoke): et bien entrons voyons ce qu'il en est

[06:19]  Thuringwethil (melissandre): oui je vous suis

[06:20]  Thuringwethil (melissandre): obcerve la sitée de part et d'autre

[06:21]  Roger Charpentier (lejoke) remarque de ci de là quelque amas des dejections equines "c'est pas tres accueillant tous ces tas d'excréments"

􀀆

[06:21]  Roger Charpentier (lejoke) Grimace

[06:22]  Thuringwethil (melissandre): il y a peu de dega a part cette odeur pestinanciel* ce pince le nez de degout*

[06:22]  Roger Charpentier (lejoke) sort une fine etoffe parfumée des sa manche droite et se la passe sous le nez

[06:22]  Thuringwethil (melissandre): le regarde faire en souriant

[06:22]  Roger Charpentier (lejoke) tend l'etoffe à la miss

[06:22]  Roger Charpentier (lejoke): tenez , ça attenue un peu les remugles

[06:24]  Thuringwethil (melissandre): attrape l'etoffe et le place sur son nez

[06:24]  Roger Charpentier (lejoke) decouvre sur une place un serie de cage

[06:25]  Thuringwethil (melissandre): leve son regard et stop net devant les grandes cages ouvertes: c'etait dont vrai! mais elles sont vides!

[06:25]  Roger Charpentier (lejoke): ce doit être les cage pour garder les créatures en attendant le barbecue annoncé

[06:25]  Roger Charpentier (lejoke): en effet , on est pas pres de bouffer

[06:26]  Roger Charpentier (lejoke): cette cité semble desertes, c'est etranges comme sensation

[06:26]  Thuringwethil (melissandre): sourit au dire de son roger: oui en effet mon cher l'heure n'est point a ceci il faudra attendre encore je crois, certaine meme

[06:27]  Thuringwethil (melissandre): oui en effet , personne pas ame qui vive comme c'est etrange

[06:27]  Roger Charpentier (lejoke): promeneons nous peut être la chance se montrera et nous aurant l'opportunité de capturer une bestioles ou deux

[06:27]  Thuringwethil (melissandre): oui je vous suis allons y

[06:28]  Roger Charpentier (lejoke) sort son épée d'un geste vive, decoupant au passage un pan de son kilt " corne couille un kilt neuf !!"

[06:29]  Thuringwethil (melissandre): sourit amiser de sa maladresse : et bien faite donc attention ! bon allons reparer ceci, peut etre la l'hopital il auron des aiguilles que je puisse vous recoudre cela

[06:30]  Roger Charpentier (lejoke): nous verrons cela plus tard

[06:30]  Roger Charpentier (lejoke): hâtons nous avant que la nuit n'arrive

[06:31]  Thuringwethil (melissandre): comme vous voudrez mon cher, tres bien allons y

[06:32]  Roger Charpentier (lejoke): oh mais je reconnia scette place

[06:32]   Roger Charpentier (lejoke): il ya peu j'y ai vu deux nigaud qui posait on ne sais pourquoi sur cette pierre

[06:32]  Thuringwethil (melissandre): ha bon??

[06:33]  Roger Charpentier (lejoke): un homme noir comme de l'ebène et une femme cornu ill me semble

[06:34]  Roger Charpentier (lejoke): mas diantre il n'ya foutre pas âme qui vive ici !

[06:34]  Roger Charpentier (lejoke) affiche un air agacé

[06:35]  Thuringwethil (melissandre): s'approche de la rembarde et appercois un couple dans l'eau en train de batifoler: ha bas m'enque pas de culo ces deux la regarde les roger, aucune gene!
􀀅


[06:35]  Roger Charpentier (lejoke) dans son agacement done un coup de pied dans un chadron qui se renverse

[06:35]  Roger Charpentier (lejoke) fait volte face vous dite

[06:36]  Roger Charpentier (lejoke): c'est pas un couple , c'est une creature etrange, regardez y mieux ma belle , cette bêtes à deux dos

[06:37]  Thuringwethil (melissandre): essaye d'approcher son nez de quelque centimetre n'y changant pas vraiment sa vision: euu si vous le dites!

[06:38]  Roger Charpentier (lejoke) affiche une large sourire telle une lame lui fendant le visage en deux

[06:38]  Roger Charpentier (lejoke): hop zigouillons la !!

[06:39]  Roger Charpentier (lejoke): s'apprête à se jetter dans l'eau du haut du rempart

[06:39]  Mick Sveiss se sent comme dans une scène surréaliste, avec cette femme dont il est sous le charme, sans volonté si ce n'est celle de lui faire l'amour

[06:39]  Thuringwethil (melissandre): le tient par la cape : attent regarde ca bouge et écouter ca parle meme! non?

[06:40]  Roger Charpentier (lejoke) se rattrappe inextremeis, se tremoussant de façon ridicule d'avant en arrière pour eviter de tomber

[06:41]  Thuringwethil (melissandre): allez venez mon roger laissons les et alons plus loin quand dite vous?

[06:41]  Roger Charpentier (lejoke): ma chere thuring tu à raison ce ne sont que de vuglaire êtres sans interêt qui n'ont visiblement aucune pudeur

[06:41]  Roger Charpentier (lejoke) rnage son arme affichant une mine extrêent deçu faisant oublier le large sourire qu'il arborait il ya peu

[06:42]  Roger Charpentier (lejoke) Tourne les talons en maugreant

[06:42]  Thuringwethil (melissandre): faite point cette tete voillons nous en trouverons d'autre

[06:43]  Roger Charpentier (lejoke) RAmasse une pierre visiblemnt descélée du mur; l'empoigne fermement, fait brisquement demi tour et tou en criant la balance sur le couple

[06:44]  Roger Charpentier (lejoke) Crie "Bande de Keuchonnnnns"

[06:44]  Thuringwethil (melissandre): ratrappe son roger le voyant partir

[06:45]  Roger Charpentier (lejoke) revient vers le chaudron quil à précédement renversé , puis pris d'une innatendue bouffée de civisme le redresse remarquant une petite racine qui à l'interieur

[06:45]  Roger Charpentier (lejoke) porte la racine à son nez, la humme, puis l'observe

[06:45]  Roger Charpentier (lejoke): ma chère savez vous de qoui il s'agit ?

[06:46]  Thuringwethil (melissandre): regarde elle aussi a son tour interloquer , puis regarde de plus pret la racine: et bien laisser moi voir cela

[06:50]  Thuringwethil (melissandre): obcerve attentivement la petite radicelle ce grattant la tete essayant de chercher au fond de sa memoir ou elle aurai bien pu voir cela auparavant , puis la renifle en grimassant et la porte discretement a ses levres avant de stoper net , un eclair de concience lui traversa la tete lui disant de peut etre point y gouter on ne sais jamais puis hausse les épaules et la balance deriere elle en disant: non désolé je ne vois pas surement les reste d'un pot de fleur qui trainai auparavant

[06:54]  Roger Charpentier (lejoke) avance rapidement la main pour empêcher thuring ou est 'il de gouter la racine puis la voyant renoncer stop net à son tour

[06:55]  Roger Charpentier (lejoke): mais t'es pas dingue toi c'est de la mandragore !!!

[06:55]  Thuringwethil (melissandre): ha bon!! bas quoi rho bas j'ai pas manger t'as vu regarde je l'ai jetter * lui montre ses deux main vide*

[06:58]  Thuringwethil (melissandre): bien ou alons nous a présent mon cher roger?
[07:03]  Roger Charpentier (lejoke): j'avoue que je n'en sais rien, poursuivons notre quête

[07:03]  Thuringwethil (melissandre): regarde le ciel voyant de gros nuages arriver  sur fata: euuu mon cher, je voudrai pas vous présser mais vu le vent a mon avis on va ce prendre une sacré averse!

[07:05]  Roger Charpentier (lejoke): et bien cela me douchera, 3 semaine que je rechigne à me mettre au bain

[07:06]  Roger Charpentier (lejoke) se gratte la fesse

[07:06]  Thuringwethil (melissandre): grimasse : ouai bas euuu c'est pas tres reluisant tout cela

[07:08]  Thuringwethil (melissandre): mon cher roger sachez que je n'aime point la pluie et je deteste etre mouiller je préfèrerai qu'on aille ce mettre a l'abrie si cela ne vous derenge point

[07:08]  Roger Charpentier (lejoke): soit je te suis

[07:08]  Roger Charpentier (lejoke) est ravis d'eviter uen nouvelle fois la toilette

[07:09]  Roger Charpentier (lejoke) dissimule un sourire furtif du revers de sa cape

[07:09]  Thuringwethil (melissandre): affiche un petit sourir de satisfaction voyant la pluie commencer a tomber sur elle

[07:11]  Roger Charpentier (lejoke) observe le goutte de plus en plus grosses et nombreuses s'eclater sur le sol laissant de sombres traces  qui rapidement se rejoingnent rendant le pavé luisant

[07:12]  Roger Charpentier (lejoke): 4 attrappe thuringlipimpomsurlechihuahua par la manche et l'entraine à l'abri

[07:12]  Roger Charpentier (lejoke): glisse sur la surface s'etale et envoie valdinguer sa belle un peu plus loin

[07:12]  Roger Charpentier (lejoke): et FLUTEUUUUU salté de flotte !!!! "maugrée t'il"

[07:13]  Thuringwethil (melissandre): s'eclate au sol tombant sur son poignet et grimasse sous la douleur

[07:13]  Roger Charpentier (lejoke) se precipite pour relevé la belle qui reste prostrée dans un cuirese position, la croupe en l'air et la tête dansle chaudron

[07:14]  Roger Charpentier (lejoke): reste un instant interdite en contenplant goguenard les fesses da la donzelle

[07:14] Roger Charpentier (lejoke):  retiens un sifflement admiratif

[07:14]  Thuringwethil (melissandre): aieee mon poignet n'arrivant pas a ce relever les fesses en arriere la tete dans le chaudron

[07:15]  Roger Charpentier (lejoke): je suis d'une maladresse "se colle une baffe, puis aide miss T à se lever

[07:16]  Roger Charpentier (lejoke): bon et bien laisson tomber la chasse aux chimères et allons voir s'il ya un hopital en ces lieux

[07:17]  Thuringwethil (melissandre): ce releve tant bien que mal sa robe rester relever laissant deviner sa fesses droite, puis rabat sa cape et regarde roger en marmonant: ouai bas faudrai faire attention heins!

[07:18]  Roger Charpentier (lejoke) gromelle à son tour "quand je dis que c'est dangereux l'eau , tu me crois maintenant ?"

[07:18]  Thuringwethil (melissandre): soupire en haussant les epaules

[07:19]  Thuringwethil (melissandre): et puis l'hopital c'est par la!!*marmonant*
􀀄


[07:21]  Roger Charpentier (lejoke): y'a un toubib la dedans ?

[07:22]  Thuringwethil (melissandre): ce prend la porte deriere roger! héé

[07:22]  Roger Charpentier (lejoke): et be decidement, t'es d'une maladresse aujourdhui!

[07:22]  Roger Charpentier (lejoke): transpire la mauvaise foi

[07:23]  Thuringwethil (melissandre): oui!!! et si y'a personne c'est toi qui va devoir jouer au docteur! ca promet

[07:23]  Roger Charpentier (lejoke): moi le docteur ???

[07:24]  Thuringwethil (melissandre): oui qui d'autre?

[07:24]  Roger Charpentier (lejoke): ya mêmepas une table d'examen ici

[07:24]  Thuringwethil (melissandre): a l'etage peut etre?

[07:25]  Roger Charpentier (lejoke): ben ce serais pas tres malin de monter les estropieds , mais bon plus rien ne m'etonne moi finallement

[07:26]  Thuringwethil (melissandre): roger dessant j'ai trouver c'est en bas ta pas ouvert tes yeux!!

[07:27]  Roger Charpentier (lejoke) murmure "j'ai vu la haut une drôle de chaise percée munie de contentions "

[07:28]  Thuringwethil (melissandre): ha bon! bas ecouter cette piece fera parfaitement l'affaire non?

[07:28]  Roger Charpentier (lejoke): bon ben allonge toi

[07:29]  Thuringwethil (melissandre): oui docteur roger* dite t'elle sur un ton narquois*
􀀃


[07:29]  Roger Charpentier (lejoke) attrape le poignet de thuring , prend un air concentre "humm voyons cela"

[07:31]  Thuringwethil (melissandre): grimasse: aiee doucement

[07:31]  Roger Charpentier (lejoke) saisit le poignet et le trounicote dans tout les sens de façon peu professionnelle

[07:31]  Thuringwethil (melissandre): aieee

[07:32]  Thuringwethil (melissandre): sens quelques gouttes perler sur son front la douleur commencant a s'intencifier

[07:33]  Thuringwethil (melissandre): mon roger je t'en pris fait attention j'ai vraiment mal* commencant a gemir de douleur, ses yeux larmoyant le regardant avec une petite mine*

[07:34]  Roger Charpentier (lejoke): bon je vais trouver de l'eau pour nettoyer ça et un remontant pour que tu ne souffre pas trop , attend moi , j'en ai pourquelque minute

[07:36]  Roger Charpentier (lejoke) sord de l'hopital et se dirige vers la taverne en quête d'une bouteille de rhummm

[07:37]  Thuringwethil (melissandre): attent son roger impatiament

[07:38]  Roger Charpentier (lejoke): revient un outre peline d'eau dans un main et un bouteille de vieux rhum dans l'autre

[07:39]  Roger Charpentier (lejoke): j'ai laisser un peu de monaais sur le comtoir car la bouteille est entamée

[07:39]    Roger Charpentier (lejoke): deniche une coupe de terre cuite , la remplie de rhum et la tend à thuring

[07:40]  Thuringwethil (melissandre): hoo tres bien c'est gentil a toi* tient son poignet et le regarde faire*

[07:40]  Roger Charpentier (lejoke): avalle moi ça d'un trait sinon ça brûle la gorge

[07:40]  Roger Charpentier (lejoke) debouche l'outre d'eau et arrose copieusement le poignet pour le nettoyer

[07:41]  Roger Charpentier (lejoke) Grimace "je hais la flotte"

[07:42]  Thuringwethil (melissandre): tend sa main qui fonctionne et renifle le rhumm puis sens broncher le boit cul sec et secoue sa tete sentant l'alcool lui chauffer la trachée

[07:53]  Roger Charpentier (lejoke): la vache quelle descente, j'amerais pas avoir à la remonter celle là

[07:53]  Roger Charpentier (lejoke): je commence à comprendre pour quio les bouteille de rhum se vident si vite

[07:54]  Roger Charpentier (lejoke): voyons voir ce poignet

[07:55]  Thuringwethil (melissandre): secoue sa tete une nouvelle fois sentant l'alcool lui monter soudainement au crane: ou la mais ca chauffe ce truc

[07:55]  Roger Charpentier (lejoke) s'en saisit et recommence à lagiter dans toute les direction "mais bon , ça ma pas l'air casser ça

[07:56]  Thuringwethil (melissandre): grimasse puis pose sa main sur sa tete: ou la la mais sa tourne

[07:56]  Roger Charpentier (lejoke): je ne sens rien de pas normal à la palpation si ce n'est un leger inflamation, c'est fouler tout au plus, au pire admettons peut être une intorse

[07:57]  Roger Charpentier (lejoke) regarde les joue des thuring et les voient s'emporprée à grand vitesse

[07:57]  Roger Charpentier (lejoke) s'en trouve amusé et par dun rire nigaud "héhéhéhéhéhé , ça chauffe hein !!!!"

[07:57]  Thuringwethil (melissandre): regarde son roger , sa vu ce troublant legerement , secouant sa tete a nouveau pour essaye de retablir l'axe de ses yeux

[07:58]  Roger Charpentier (lejoke) se saisit d ela bouteille de rhum et constate que la belle s'en ai degringoler une bonne moité " ben di don, tu va finir carpette toi !!!"

[08:01]  Thuringwethil (melissandre): euuu mais c'est toi qui m'a donner la coupe et dit de tout boire

[08:01]  Thuringwethil (melissandre): boit le reste moi je n'en veux plus

[08:01]  Roger Charpentier (lejoke) tout emprunt d'une mauvais foi sans non " pas mon genre de faire boire les dames"

[08:02]  Roger Charpentier (lejoke): et j'ai pas soif

[08:03]  Thuringwethil (melissandre): soupire en haussant les hépaules: mais uoi et deriere mon dos tu va vider la bouteille en douce je te connai

[08:03]  Roger Charpentier (lejoke): à y reflechir, cette bouteille ne me dit rienqui vaille

[08:04]  Roger Charpentier (lejoke): par contre j'ai vu dans la taverne une soupe qui mijotait et je me demande si je ne vais pas aller en verifier l'assaisonement

[08:04]  Roger Charpentier (lejoke) se passe la langue autour des lèvres en signe de gourmandise

[08:05]  Thuringwethil (melissandre): bon tres bien allons y mais marche pas trop vite j'ai pas envie de m'etaller une nouvelle fois

[08:06]  Roger Charpentier (lejoke): minute papillon, je vais quand même t'imobiliser le poigner avec quelque bandages

[08:06]  Thuringwethil (melissandre): fait un signe de la tete en ce frottant le crane: oui mon roger fait donc monsieur le docteur

[08:10]  Roger Charpentier (lejoke) tout en sifflotant un vieux tube " Through early morning fog I see
Visions of the things to be
The pains that are withheld for me
I realize and I can see, that
suisde is painless" (Tout en vieux tube des Nations Unies sifflotant "à travers le brouillard du matin, je vois Visions des choses à Les douleurs qui sont retenus pour moi je me rends compte et je peux voir, que suisde est indolore")

[08:11]  Roger Charpentier (lejoke) saucissone le poignet de sa thuring avec une bande qui trainait par là

[08:12]  Roger Charpentier (lejoke): pas trop serré ?

[08:12]  Thuringwethil (melissandre): a moitier perdu dans ses penser : euu non ca va merci

[08:15]  Thuringwethil (melissandre): sort de l'hopital et suis son roger apeller par son ventre vers l'auberge

[08:16]  Roger Charpentier (lejoke): Ah! regarde moi cette marmite fumante, à l'odeur c'est une soupe de légumes

[08:16]  Roger Charpentier (lejoke): je n'y tiens plus !!

􀀇

[08:17]  Roger Charpentier (lejoke) d'un geste assuré pose un main sur le comptoir et se propuse de l'autre coté

[08:21]  Thuringwethil (melissandre): s'assoit au contoire attrapant le verre de vin posé sur le plateau et ce disant que sa lui fera du bien boit une lampé et repose le verre

[08:23]  Thuringwethil (melissandre): fixe le verre et commence a le voir ce deformer et prend une forme legerement subjective la rendant vraiment tres mal a l'aise

[08:23]  Thuringwethil (melissandre): sens ses joues devenir ecarlate, fini prestement le verre essayant de ce rafraichir

[08:25]  Thuringwethil (melissandre): ou la la fait- chaud ici heins?* cherchant le regard de son roger qui pourai la rassurer*

[08:36]  Roger Charpentier (lejoke) atterit faisant claquer ses semelles de cuir sur la tomette

[08:37]  Roger Charpentier (lejoke): saisit une ecuelle en s'approchant de la marmitte "t'en veux ma beauté ?"

[08:38]  Thuringwethil (melissandre): secoue la tete ayant deja tres chaud: euu non merci mon roger j'ai pas tres faim , par contre j'ai chaud, mais chaud il n'y aurai pas quelque chose pour me rafrechir ici?

[08:39]  Thuringwethil (melissandre):  regarde l'autre verre de vin poser sur le comptoire et hésite

[08:41]  Roger Charpentier (lejoke): a part  le ruisseau je ne vois pas grand chose qui puisse te rafraichir

 [08:41]  Roger Charpentier (lejoke) saisit une  louche et se sert un belle assiette de soupe

[08:43]  Roger Charpentier (lejoke) S'assied sur un des tabouret pres de thuring et commence à deguster la soupe en faisant d'indecent bruit de succion

[08:43]  Thuringwethil (melissandre): grimasse en penssant au ruisseau ne ce voyant pas aller ce baigner toute nue dans la cité

[08:44]  Roger Charpentier (lejoke): etrange, je reconnias quasiment tou les legumes ainsi que ce qui doit être de la poitrine fumé, mais un ingredients resite à l'expertise de mon palais

[08:44]  Thuringwethil (melissandre): prend discretement le verre de vin et le boit discretement  pendant que roger mange sa soupe

[08:44]  Roger Charpentier (lejoke) fine son assiete, affiche un air satisfait et,  la langue toute sortie commence a recurer l'ecuelle

[08:44]  Thuringwethil (melissandre): ha bon?

[08:46]  Roger Charpentier (lejoke): Vraiment tres bonne

[08:47]  Roger Charpentier (lejoke): faudra que je rencontre les tavernier afin qu'il me revelle quel est cet ingredient mystère, je pencherais poaur une sorte de navet  ou de carotte blanche

[08:47]  Roger Charpentier (lejoke): une belle grosse et bien longue carrote, moui cela doit être ça

[08:48]  Thuringwethil (melissandre): tourne sa tete vers son roger et vois sa langue posant ses deux main sur le comptoire ayant fini son deuxieme verre plante ses ongles  legerement dans le bois sentant son corp ce rechaufer de plus en plus a la vue de sa langue

[08:49]  Roger Charpentier (lejoke): et bien thuring, cette soupe ma rechauffer et redonner un coup de fouet insoupçonner, je me sens pret à chasser de la creatures etrange, sont qu'a bien faire gaffe à leur petit culs

[08:50]  Roger Charpentier (lejoke) a cette derniere evocation, ressent un curieuse impression, siegant au milieu de son être un peu en dessus des son ceinturon de cuir

[08:51]  Thuringwethil (melissandre): sens des goutelettes degouliner sur son cou passant la main pour essuyant au passage et dessendant doucement sur son corssage en soupirant longuement toujours fixant son roger d'un air un peut plus interesser

[08:51]  Roger Charpentier (lejoke) surpris,glisse discretement sa main en direction de son entre jambe et arque le sourcil en constatent le renflement  bien prononcé

[08:52]  Roger Charpentier (lejoke) un brin confus "j'ai bien chaud moi aussi"

[08:54]  Roger Charpentier (lejoke) secoue la tête pensant chasser cette emoi

[08:54]  Thuringwethil (melissandre): redessant ses yeux vers l'entre jambe de ronger arcquant un sourcil continuant de dessant sa main vers sa poitrine n'arrivant pas a s'en empecher

[08:55]  Roger Charpentier (lejoke): on m'a racompter q'une femelle centaure avait été vu dans  la ville , on raconte qu'elle avait un croute à se faire damner le plus prude des eclésiastes

[08:55]  Roger Charpentier (lejoke) sens le cuir de son pantalon se tendre à rompre ne parvennant pas à s'oter la vison d'une coupe charnue, indescente et terriblement attirante

[08:58]  Roger Charpentier (lejoke) attrappe un vers de vin pensant chasser les pensée lubrique qui l'assiègent soudainement

[08:58]  Thuringwethil (melissandre): passant la langue sur ses levres , sa main rendu sur son ventre , les yeux mi clos, l'autre main a grippé au comptoire, regarde son roger de plus en plus tendencieux

[09:02]  Roger Charpentier (lejoke) remarque le regard de thurin "ben qu'est ce que tu as ????"

[09:04]  Thuringwethil (melissandre): secoue sa tete histoire de sortir de cette etat second: euuu jee je sais pas j'ai chaud et puis * piquant son far* j'ai une soudaine envie* essayant de ce rattraper * de boire un verre d'eau fraiche

[09:06]  Roger Charpentier (lejoke) saisissant la replique qu'il prend comme une delivrance "oui tu as raison allons au ruisseau querir un peu de fraicheur"

[09:07]  Thuringwethil (melissandre): approuve cette proposition qui ce disant lui sauvera de ses soudaines pulsions

[09:09]  Thuringwethil (melissandre): ce leve de son siège et part en direction du ruisseau suivie de son roger

[09:10]  Roger Charpentier (lejoke) entre dans un contemplation quasi extatique des rondeures d'un chadron tronant pres d'une demeure

[09:11]  Thuringwethil (melissandre): tournant sa tete cherchant son roger: ett tu fait quoi tu vient c'est par la

[09:12]  Roger Charpentier (lejoke) les joues emprourprés et le froc à la limite de la rupure commence à percevoir que quelque chose ne tourne  pas rond

[09:13]  Roger Charpentier (lejoke) emboite le pas de Thuring et est pris de vertige lorsque le vent soulevant sa cape devoile ses adorables fesses, il rempense brutalement a la femelle centaure

[09:15]  Roger Charpentier (lejoke): Thuring, je dois te dire quelque chose !

[09:16]  Thuringwethil (melissandre): arrive a la ruisseau et decroche sa cape en la laissant glisser le long de ses jambes

[09:16]  Thuringwethil (melissandre): tourne sa tete: oui? quoi donc?

[09:16]  Roger Charpentier (lejoke) faisant appel au denrier onces de volonté qu'il l'habite encore detroune le regard

[09:17]  Roger Charpentier (lejoke): c'est assez delicat

[09:17]  Thuringwethil (melissandre): ecoute attentivement : oui?

[09:18]  Roger Charpentier (lejoke): en fait depuis que j'ai avaler cette soupe, je suis saisit de pensée disons mal t-à propos

[09:19]  Roger Charpentier (lejoke): pardonne moi si mon language franchit les bornes de la bien séances, mais voila

[09:19]  Roger Charpentier (lejoke): j'ai le goupillon qui a pris allure de gourdin et j'ai envie de deflorer la terre entiere

[09:19]  Roger Charpentier (lejoke) se met la main devant la bouche, pivoine, se demandant s'il à réellement dis cela tout haut

[09:20]  Thuringwethil (melissandre): mal ! comment cela * arc les sourcil etonner* et bien moi depuis que j'ai bu ces verres de vins et meme le rhum j'ai de partout dans mon corp et j'ai des soudaine envie et idées mal placées

[09:20]  Roger Charpentier (lejoke): je t'en conjure , rhabille toi avant que je ne t'outrage

[09:21]  Roger Charpentier (lejoke) serre les cuisses telle une pucelle prise d'un furieuse envie de faire pipi

[09:22]  Thuringwethil (melissandre): mais j'ai chaud moi et j'ai envie de tout enlever si je m'ecoutai je sauterai nue dans l'eau

[09:24]  Roger Charpentier (lejoke): je m'interroge tu n'a pas manger de soupe toi  et à t'entendre" plonge son regard dans le decoleté et simagine lui devorant la poitrine" tu eprouve les mêmes choses

[09:26]  Roger Charpentier (lejoke): et je n'ai pas bu de rhum

[09:26]  Thuringwethil (melissandre): secoue sa tete non j'ai pas manger de soupe moi,* regardant son entre jambe s'imaginant lui defaire son pantalon*

[09:27]  Roger Charpentier (lejoke) suivant le regard de thurin "mais tu n'y pense pas, là ici , en plein ville"

[09:28]  Roger Charpentier (lejoke) son desir se transformant lentement en douleur intense, le bas ventre en feux cherche du regard un exustoire, une croupe, un trou de taupe quelque chose

 [09:29]  Roger Charpentier (lejoke): rene !!!!! t'es ou !!!!
 
 [09:30]  Roger Charpentier (lejoke) Hurle ' T'eeeeeeeeeeeeeeess SI MIGNONnnnnnnnnnnnnn !!!"

[09:30]  Thuringwethil (melissandre): devisage roger ce mordillant les levres: quoi pas ici?

[09:31]  Roger Charpentier (lejoke) Sors son épee et commence a labourer le terrain en ahanant

[09:31]  Roger Charpentier (lejoke) Marmonne " t'as un ptit cul mais je t'aurais"

[09:32]  Thuringwethil (melissandre): commence a faire tomber ses vetement l'un apres l'autre sans faire attention  a qui pourai la voir et saute dans l'eau

􀀈

[09:33]  Roger Charpentier (lejoke) fait volte face en entendant les eclaboussures

[09:34]  Roger Charpentier (lejoke) perdant la raison , dechire ses habits alors qu'il percois les courbes de sa belle se mouvoir dans l'onde

[09:34]  Roger Charpentier (lejoke) se jette à son tour dans le bouillon, tel un squale sur le pauvre otarie se rue sur la belle, l'entrainant dans un tourbillon violent

[09:37]  Roger Charpentier (lejoke) tout deux il s'emèlent se tordent et se detordent, fusionnes s'attirent et se repoussent, liberant parfois d'etranges onomatopées

[09:38]  Roger Charpentier (lejoke) A ce stade du recit il est plus convennable d'ignorer ce qu'il se passa reelement, l'entendement en serait à ne pas en douté fortement ébranlé"

XXXX OMG OMG  OMG OMG XXXXX OMG OMG OMG OMG XXXXX

[09:50]  Roger Charpentier (lejoke) Quelque temps plus tard un peu plus bas vers l'aval

[09:51]  Roger Charpentier (lejoke) ouvre les yeux lentement, l'air est frai, il frissonne. il regarde le ciel constéllé y reconniassant quelques formation

[09:52]  Roger Charpentier (lejoke) il s'etire comme au sortir d'une longue sieste. sa main rencontre quelque chose de tiede , souple , humide

[09:52]  Thuringwethil (melissandre): ouvre les yeux un peux perdu regardant autour d'elle

[07:53]  Roger Charpentier (lejoke) il s'attarde quelque seconde en carressant lentement se quil ingonre encore être la fesse droite de turing

[09:55]  Thuringwethil (melissandre): émet un léger gemisement de satisfaction  sentant une main lui caressant la fesse, puis tourant sa tete vers la droite vois son roger coucher a coté d'elle

[09:56]  Roger Charpentier (lejoke) Tourne a son tour la tête, appercoit son aimé "coucou toi, bien dormi, j'ai fait un rêve tout simplement ahurissant !!"

[09:58]  Thuringwethil (melissandre): lui sourit naturellement puis ce bloti contre lui sentant la chaleur de son corp, puis en fesant un signe de la tete: oui tres bien et oui j'ai rêver aussi c'etait comment dire* cherchant ses mots* delisieux

[09:59]  Roger Charpentier (lejoke): Thuring, je peux te poser un e question tout bête ?

[09:59]  Thuringwethil (melissandre): oui bien sur

[10:00]  Roger Charpentier (lejoke): qu'est ce quon fout a poil
coucher au bord de l'eau en plein nuit dans un endroit qui ne me dit rien du tout ??

[10:00]  Thuringwethil (melissandre): euuu je sais pas bonne question

[10:00]  Roger Charpentier (lejoke): Sapristi c'etait pas un rêve!!!!

[10:00]  Thuringwethil (melissandre): haa mais non * reste bouche bé*



 Pris de panique en constatant d'une part leur nudité respective et d'autre part le fait qu'il n'avais pas rêver, Roger et thuring se serrent l'un contre l'autre plus par pudeur et la peur d'être ainsi vu qu'autre chose.  D'un rapide regard circulaire il se rendent compte avec soulagement que personne ne les observe. Roger et Thuring se glissent de nouveau dans l'eau du ruisseau, et commence à nager à contre courant dans l'espoir de retrouver leur vêtements. Chacun scrutant un coté de la berge. il n'eurent pas à nager longtemps. En aval de la cascade du moulin, sur l'herbe humide dispersés, leur habits n'ont pas bougés. Il se rhabillent à la hâte, rafistolant ce qui peu l'être. Roger grimace en voyant les lambeaux attestant de la violence du dénudage.
 revêtu et soulager, les dos amants décident de se reposer et d'attendre le petit matin pour regagner leur terres et c'est tout naturellement qu'il se blottissent l'un contre l'autre et trouve sans effort un sommeil réparateur.
 L'aube venu, Roger et Thuring se mette en route lorsqu'il aperçoivent deux femmes en train de deviser



[10:31]  theoaphrodite Devin: hey bonjour vous deux !

[10:32]  Thuringwethil (melissandre): regarde les gens plus loin et leur fait signe de la main

[10:32]  Roger Charpentier (lejoke) imite  sa mie

[10:33]  theoaphrodite Devin: et bien y a bien du monde ici aujourd'hui

[10:33]  Roger Charpentier (lejoke) mumurme " et bien ma mie heureusement que nous avons pu retrouver nos vêtements, mais quelle histoire , bonté divine, quelle histoire"

[10:34]  Thuringwethil (melissandre): secoue sa tete de haut en bas les paumettes cramoisie de honte

[10:34]  theoaphrodite Devin regarde de nouveau la jeune fille

[10:35]  theoaphrodite Devin: amusez vous donc jeune fille, ne vous embêtez pas avec des males sans interet

[10:35]  theoaphrodite Devin: prenez en plusieurs

[10:35]  Thuringwethil (melissandre): d'un geste rapide remet sa cape sur ses epaules afin de ce couvrir un peu

[10:35]  Roger Charpentier (lejoke) toujours en chuchotant " crois tu que nous devrions  infomé ces gens de notre mésaventures ?"

[10:35]  Thuringwethil (melissandre): secoue sa tete : euu non apres il vous nous poser plein de questions , enfin comme tu veux

[10:35]  Dreybie Crazyboi rit de bon coeur "un seul m'a bien causé souci, je ne suis pas prete de m'encombrer à nouveau, la solitude sera ma meilleure compagne pour le moment"


[10:36]  theoaphrodite Devin rit

[10:36]  theoaphrodite Devin: pour cela qu'il ne faut pas hésiter a les jeter quand ils deviennent encombrant

[10:36]  Roger Charpentier (lejoke) chuchotte toujours décidement puis rougissant "enfin mésaventure  "sourit ecarlate

[10:36]  Dreybie Crazyboi perçoit les chuchotement plus loin mais n'en montre rien, gardant sa curiosité pour elle même

[10:37]  Thuringwethil (melissandre): oui d'agreable mesaventure* en rajoute une couche*

[10:37]  theoaphrodite Devin sourit

[10:37]  Dreybie Crazyboi rit de plus belle "sans doute auriez vous quelque bon étalon à me conseiller "

[10:37]  theoaphrodite Devin: oula non en ce moment point

[10:37]  theoaphrodite Devin: mmmm quoique

[10:38]  theoaphrodite Devin: peut être le jeune homme qui me rend visite en ce moment chaque matin

[10:38]  Dreybie Crazyboi: chaque matin ? *surprise*

[10:38]  theoaphrodite Devin: oui

[10:38]  theoaphrodite Devin: arkanide, je crois

[10:39]  theoaphrodite Devin: euhhhh non araknide plutot

[10:39]  theoaphrodite Devin: oui c'est ça araknide

[10:39]  theoaphrodite Devin: mais bon il sent l'ange a dix kilomètre

[10:39]  theoaphrodite Devin: très peu pour moi

[10:40]  Dreybie Crazyboi rit encore "de toute façon, je ne pense pas etre le genre de femme à soumettre un homme, tout ange qu'il soit"

[10:40]  Thuringwethil (melissandre): tousotte : eu excuser nous mais

[10:40]  theoaphrodite Devin se retourne

[10:40]  theoaphrodite Devin: oui ?

[10:40]  Dreybie Crazyboi porte son attention sur la femme

[10:41]  Thuringwethil (melissandre): et bien comment dire cela* regarde son roger* aide moi toi!

[10:42]  theoaphrodite Devin lève un sourcil

[10:42]  theoaphrodite Devin: et bien ?

[10:42]  Roger Charpentier (lejoke): et bien, c'est assez delicat, mais allons droit au but, nous avons vu un couple au comportement fort , discutable d'un point de vue bien seance

[10:43]  theoaphrodite Devin: oh ?

[10:43]  theoaphrodite Devin: c'est a dire ?

[10:43]  Dreybie Crazyboi arque un sourcil étonnée

[10:43]  Thuringwethil (melissandre): arc aussi un sourcil ce demandant ce qu'il raconte

[10:43]  Roger Charpentier (lejoke): enfin "bafouillerait presque" tres peu pudique , voila c'est le mot qui ne voulait pas sortir

[10:44]  theoaphrodite Devin: oh en plein ebat vous voulez dire ?

[10:44]  Roger Charpentier (lejoke) oscilant entre le carmin et le pivoine alternativment "on peut dire cela"

[10:45]  Thuringwethil (melissandre): attent que son roger reponde car elle ne sais pas ce qu'il est entrain d'inventer ou bien s'il essai de sauver leur peau

[10:45]  theoaphrodite Devin: mmmmm et cela vous choque tant que cela ?

[10:45]  theoaphrodite Devin: vous desirez porter plainte pour cela ?

[10:45]  Dreybie Crazyboi sourit franchement amusée et retient un petit rire

[10:46]  Thuringwethil (melissandre): secoue la tete : euu non non

[10:46]  theoaphrodite Devin: et bien alors il n'y a pas de problème donc

[10:46]  Roger Charpentier (lejoke): point du tout , en fais nous nous demandions si ce genre de demonstrations etait habituel en ces lieux ou si cela eut pu être l'oeuvre d'une quelquonque magie

[10:47]  theoaphrodite Devin: et bien on a remarqué que nos habitants avaient quelque peu des hormones développées ces temps ci

[10:47]  Thuringwethil (melissandre): haa bon??

[10:47]  Roger Charpentier (lejoke) regarde thuring "ah tu vois , y a pas que nous"

[10:47]  theoaphrodite Devin: les medecins font des recherches pour savoir d'où cela peu provenir

[10:47]  Thuringwethil (melissandre): chuteeeeeee

[10:47]  Roger Charpentier (lejoke) se bouffe la langue "arf j'ai dit ça tout haut ?"

[10:48]  Thuringwethil (melissandre): ouii!!

[10:48]  theoaphrodite Devin fronce les yeux

[10:48]  theoaphrodite Devin: vous avez eu ce genre de soucis ?

[10:48]  Roger Charpentier (lejoke) tousse

[10:49]  Thuringwethil (melissandre): euuu* rougissant a nouveau*

[10:49]  theoaphrodite Devin: vous devriez aller voir un medecin a l'hopital d'avalon alors

[10:49]  Thuringwethil (melissandre): heuu bas ca a commencer la bas en faite* siflote*

[10:49]  theoaphrodite Devin: on sait jamais vous pourriez contaminer votre monde

[10:50]  theoaphrodite Devin: a l'hopital ?

[10:50]  Thuringwethil (melissandre): bas en faite partout je dirai je

[10:50]  Roger Charpentier (lejoke): corne couille , c'est contagieux vous pensez ?

[10:50]  theoaphrodite Devin: et bien je n'en sais rien du tout

[10:51]  theoaphrodite Devin: je ne suis pas medecin

[10:51]  theoaphrodite Devin: j'en ai assez avec la magie pour ne pas verser dans la medecine en plus

[10:51]  Thuringwethil (melissandre): sourit géné

[10:52]  Roger Charpentier (lejoke): je vous comprend

[10:52]  theoaphrodite Devin: enfin je vous conseille de consulter

[10:52]  Roger Charpentier (lejoke): bien , nous voulions simplement en avertir les gens, mais comme cela à été fait, pardonnez notre intrusion

[10:52]  Thuringwethil (melissandre): bon euuu * regardant son roger* on devrai peut etre y allez non* lui chuchotant* histoire de ce changer, je transpire de partout*

[10:52]  Roger Charpentier (lejoke): ma mie, si nous laissions ce gens tranquilles

[10:53]  Thuringwethil (melissandre): secoue vivement sa tete: oui oui

[10:53]  theoaphrodite Devin se dit que si ça continue elle sera la seule a pas baiser partout sur avalon et grimace déçue d'avoir des gènes qui l'empèche toute contamination a quelconque drogue ou maladie

[10:54]  Dreybie Crazyboi sourit faiblement se mordant l'intérieur de la joue parfaitement consciente des mots murmurés

[10:54]  Roger Charpentier (lejoke): regrette parfois son angélisme et de percevoir quelque bribes de pensée, se concentre sur autre chose comme la croupe de la femelle centaure ..ah non pas ça !!!"

[10:55]  theoaphrodite Devin: enfin faites ce que vous voulez

[10:55]  theoaphrodite Devin: mais si il y a un problème

[10:55]  Thuringwethil (melissandre): prend son roger par la bras, allez allons y, aurevoir medames au plaisir

[10:55]  theoaphrodite Devin: tant pis pour vous

[10:56]  Roger Charpentier (lejoke) s'incline respectueusement face au deux femmes "mes hommages"

[10:56]  theoaphrodite Devin: oui

[10:56]  theoaphrodite Devin se retourne légèrement énervée

[10:56]  Dreybie Crazyboi incline la tete "Cuio vae"

[10:57]  Roger Charpentier (lejoke) jete un oeil vers les cages puis se tournant vers thuring " ça se bouscule pas la dedans"

[10:57]  Thuringwethil (melissandre): rit en partant s'eloignant au loin


 N'attendons point leur reste et peu téméraires, les deux duettistes se hâtent de reprendre la routes se promettant, s'il reviennent de ne plus rien consommer dans cette citée étrange
_________________
***LE MAL EST EDUCATIONNEL ***


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 21:05 (2019)    Post subject: Eau Envoutante - Quand les phéromones travaillent

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Les Mondes d'Avalon Forum Index -> Fata et Saga -> Les dessous de Fata et Saga All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group